Le Loir-et-Cher équipe huit collèges de centrales solaires en autoconsommation

Share

Le département du Loir-et-Cher va mettre en service neuf centrales solaires en autoconsommation au cours de 2023.

Déployées sur huit collèges ainsi que sur le bâtiment des Archives départementales, les installations photovoltaïques devraient agréger une puissance totale de 1,7 MWc. Elles sont réalisées par Enerlis (efficacité énergétique), SMAC (travaux d’étanchéité) et Artelia (ingénierie). Selon les entreprises les centrales solaires seront capable de couvrir jusqu’à 82% des besoins électriques des bâtiments, qui, de leur côté, consommeront environ 23% de l’électricité totale produite. Le reste sera injecté dans le réseau.

Les projet solaires sont menés à l’occasion de la rénovation de l’étanchéité des toitures des collèges, ce qui permet de mutualiser les travaux, les investissements et l’efficacité de l’opération. « L’autoconsommation alliée à une approche d’isolation thermique et d’efficacité énergétique est certainement l’un des meilleurs atouts dans la lutte de nos clients contre la flambée des prix de l’énergie et le combat contre le réchauffement climatique », affirme Pierre-Marie Berlingeri, directeur de la Business Unit Solaire d’Enerlis.

A terme, le département envisage d’agrandir les installations solaires existantes et de réduire encore la consommation des bâtiments pour couvrir jusqu’à 100% des besoins électriques des collèges – avec le double objectif de limiter la facture d’électricité et de développer, dans le même temps, une production d’énergie décarbonée.

« La rénovation énergétique doit inclure au cœur de sa réflexion une véritable stratégie de production d’énergie locale des territoires. Dans le contexte énergétique et climatique que nous connaissons, le Conseil départemental réalise une opération exemplaire d’économie d’énergie sur une durée d’au moins 20 ans. Il est désormais urgent d’accélérer et de généraliser les projets de ce type », s’est réjouit Philippe Gouet, le président du Conseil départemental de Loir-et-Cher.

De son côté, Artelia précise dans un communiqué que « le retour sur investissement des neuf centrales photovoltaïques est déjà drastiquement réduit en prenant en compte les prix de marchés auxquels seront exposés les collectivités locales en 2023 ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.