Verkor lève 250 millions d’euros pour son centre d’innovation sur les batteries à Grenoble

Share

L’entreprise iséroise spécialiste des batteries bas carbone Verkor a annoncé une nouvelle levée de fonds de 250 millions d’euros pour soutenir la construction de son centre d’innovation qui devrait être achevée au premier semestre 2023.

Situé à Grenoble, le Verkor Innovation Centre est constitué d’un bâtiment de 15 000 m2 comprenant un laboratoire de R&D pour la conception de batteries performantes, une ligne pilote d’une capacité de 150 MWh/an et un centre de formation pour répondre au besoin croissant de main-d’œuvre spécialisée dans le secteur des batteries.

250 M€ apportés par des partenaires financiers et industriels

Le tour de table de plus de 250 millions d’euros a été alimenté par la Banque Européenne d’Investissement, à hauteur de 49 millions d’euros dans le cadre du dispositif Innovfin de financement de l’innovation destiné, en coopération avec la Commission européenne, à mettre au point des projets de démonstration dans le domaine de l’énergie (PDE).

Les banques Santander Corporate & Investment Banking et Société Générale ont garanti 51 millions d’euros de financement bancaire, grâce à une garantie octroyée par Bpifrance Assurance Export. Verkor est le premier projet à bénéficier de ce soutien accordé par l’Etat français aux projets stratégiques.

Un tour d’obligation convertible de plus 80 millions d’euros a été obtenu auprès de partenaires financiers comme Demeter, via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports, et des industriels tels que Plastic Omnium, Sibanye-Stillwater, groupe IDEC et Schneider Electric.

Enfin, l’acquisition totale du site de Siemens à Grenoble, en co-investissant avec le groupe IDEC, permis de réunir un montant de plus de 70 millions d’euros. L’objectif consiste à finaliser la construction du Verkor Innovation Centre, d’y établir le siège de l’entreprise ainsi que « l’École de la Batterie ».

1,5 milliard d’euros d’investissements dans l’usine de production

« La construction du VIC étant presque achevée, les équipes de Verkor se concentrent désormais sur l’obtention de financements pour construire la première Gigafactory Verkor, avec une production ciblée de 16 GWh/an, dans le port de Dunkerque », fait savoir l’entreprise dans un communiqué de presse. Situé à proximité des usines Renault, Stellantis et Toyota, le site devrait notamment fournir Renault pour ses modèles Alpine.

Ce nouvel investissement, dont l’approbation est prévue au premier trimestre 2023, sera de plus de 1,5 milliard d’euros et créera environ 1 200 emplois directs. Il contribuera également de manière significative à la lutte contre le changement climatique en mettant sur le marché des batteries à faible émission de carbone et à haute performance.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...