Défis et opportunités de l’agrivoltaïsme en Inde

Share

D’après pv magazine international.

Une nouvelle étude réalisée par l’Institut international du développement durable (IIDD), basé au Canada, et la Consumer Unity and Trust Society International (CUTS) a révélé des résultats prometteurs dans des projets pilotes d’agrivoltaïsme en Inde, mettant en évidence les perspectives de recherche et d’investissement.

L’étude, soutenue par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et financée par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), a montré que l’agrivoltaïsme n’a pas d’impact négatif sur le rendement des cultures et que, dans certains cas, il permet même de l’augmenter. Les opérateurs de projets pilotes interrogés dans le cadre de l’étude ont indiqué que l’agrivoltaïsme était techniquement accessible, certaines cultures comme les légumes à feuilles, le millet et les plantes médicinales n’ayant pas subi de changement ou ayant vu leurs rendements augmenter dans certaines conditions d’ombrage.

Cependant, l’étude a également révélé que l’agrivoltaïsme est encore limité à un petit nombre de projets pilotes en Inde et qu’il n’a pas encore atteint une échelle commerciale. Pour parvenir à la phase de commercialisation, l’étude suggère de se concentrer sur les innovations technologiques et de tester des modèles d’entreprise adaptés au contexte indien. Elle identifie trois modèles commerciaux potentiels : la propriété conjointe entre les agriculteurs et les promoteurs, la propriété exclusive par l’une ou l’autre des parties, ou la promotion directe par les promoteurs avec les agriculteurs en tant que partenaires.

Les panneaux bifaciaux et les trackers solaires se sont révélés prometteurs pour l’agrivoltaïsme et peuvent être favorisés par des projets pilotes soutenus par l’État. L’étude identifie également les régions arides et semi-arides, ainsi que les zones périurbaines, comme des lieux favorables à l’agrivoltaïsme en Inde.

Pour soutenir ce type d’énergie, l’étude recommande aux gouvernements des États de modifier le régime d’occupation des sols et les réglementations fiscales, d’élaborer des normes et des définitions cohérentes et d’aller au-delà d’un régime de tarifs plafonds uniformes. Le renforcement des capacités, l’innovation continue et l’apprentissage par les pairs sont mis en avant pour surmonter les défis opérationnels.

Les conclusions de l’étude reposent sur l’expérience de diverses parties prenantes, notamment des sociétés de distribution d’électricité, des universités agricoles, des promoteurs privés de systèmes photovoltaïques et des agriculteurs qui ont mis en œuvre des projets pilotes d’agrivoltaïsme dans toute l’Inde.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...