Partenariat entre la Banque des Territoires et Générale du solaire pour développer 1 GW de projets solaires

Share

La Banque des Territoires et Générale du solaire ont conclu un accord de partenariat en vue de développer et financer 1 GW de projets solaires dans les cinq prochaines années en France. Avec ce soutien financier, le producteur indépendant d’électricité renouvelable français pourra poursuivre son développement tout en conservant son indépendance. Cet accord se concrétise par l’acquisition de 49 % par la Banque des Territoires d’une plateforme de 83 actifs solaires situés en France représentant une puissance cumulée d’environ 270 MWc. Le partenariat prévoit que cette plateforme soit par la suite alimentée de nouveaux projets solaires développés en France par Générale du solaire.

Créée en 2008, GDS exploite une puissance totale de 400 MWc et détient 1,2 GWc de projets en développement en France. Ayant réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros en 2022, il dispose d’une direction régionale opérationnelle située près de Montpellier et d’une filiale en Italie qui exploite plus de 50 Mwc. « A travers ce partenariat long terme, la Banque des Territoires permet à Générale du solaire d’accélérer son développement et de pouvoir se projeter dans un contexte de marché et macroéconomique difficile. Par ailleurs, en accompagnant massivement le déploiement d’énergies vertes dans les territoires, elle consolide son rôle d’acteur engagé au service de la transition énergétique et de la lutte contre le changement climatique », a déclaré Elise Stoffaës, directrice d’Investissements, responsable du pôle ENR, Département Transition Energétique et Ecologique de la Banque des Territoires.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...