L’Australien Green Gravity accélère la commercialisation de sa technologie de stockage par gravité

Share

D’après pv magazine Australie

La start-up australienne Green Gravity et l’entreprise minière RUC, basée en Australie occidentale, ont convenu de collaborer sur les opportunités techniques, les données et les accords commerciaux associés aux systèmes de stockage d’énergie gravitationnelle.

Green Gravity a pour objectif d’utiliser la gravité pour stocker de l’énergie propre et distribuable. Sa technologie consiste à soulever et à abaisser des poids ultra-lourds dans d’anciens puits de mine et, ce faisant, à faire tourner une turbine qui crée de l’électricité – offrant ainsi une alternative à l’hydroélectricité par pompage ou aux batteries sans nécessiter d’eau ni de produits chimiques. RUC apportera de son côté son expertise en matière de fonçage de puits et d’opérations de levage de poids.

Mark Swinnerton, directeur général de Green Gravity, a ainsi déclaré que la technologie de stockage d’énergie de l’entreprise « représente une percée dans la recherche d’un stockage économique de longue durée de l’énergie renouvelable ».

« Green Gravity apporte une nouvelle technologie à une population existante de puits de mine, a-t-il ajouté. En réutilisant les actifs miniers, les coûts peuvent être maintenus à un niveau bas. En utilisant la gravité comme combustible, nous évitons de consommer l’eau, la terre et les produits chimiques indispensables aux autres technologies de stockage ».

La signature de cet accord fait suite à l’annonce récente par Green Gravity d’un partenariat avec BlueScope pour la construction d’un prototype de 12 mètres de haut dans l’aciérie de Port Kembla du fabricant d’acier. L’installation de recherche et de développement comprendra également un jumeau numérique qui pourra être utilisé pour tester de nouveaux composants ou de nouvelles hypothèses avant qu’ils ne soient testés dans le monde physique. « Le laboratoire permettra de valider la capacité et l’efficacité de la production d’énergie, ainsi que les données qui permettront à la technologie Green Gravity de se connecter au réseau électrique à grande échelle », a indiqué Mark Swinnerton.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...