Liste des lauréats des appels d’offres solaires de 1 GW et de 2 GW en Algérie

Share

Jeudi 14 mars s’est déroulée la cérémonie de signature des contrats pour les 19 lots attribués lors des appels d’offres solaires de 2 GW et de 1 GW, en présence du ministre algérien de l’énergie et des mines, Mohamed Arkab, et du PDG de l’entreprise énergétique publique Sonelgaz, Mourad Adjal.

Pour mémoire, le projet de 1 GW (Solar 1000) qui a été lancé auparavant en IPP en 2022, a été converti par Sonelgaz en EPC en 2023. Les offres financières ont été ouvertes le 18 décembre 2023 et 5 lots ont été attribués. Parmi eux, Amimer Energie, entreprise algérienne spécialisée dans la fabrication et l’installation de groupes électrogènes et de centrales électriques, a remporté deux lots, respectivement de 100 et 50 MW.

De son côté, le groupe de construction Ozgun a remporté 300 MW, tout comme l’entreprise de construction publique chinoise China State Construction Engineering (CSCEC). Enfin, le groupement constitué de l’Algérien Cosider et du fabricant d’onduleurs Fimer remporte 250 MW.

En parallèle, l’appel d’offres du projet de 2 GW a été lancé le mois de février 2023 et consiste en la réalisation en EPC (Engineering, Procurement et Construction) de 15 centrales PV réparties sur tout le territoire algérien. L’ouverture des offres financières a eu lieu de 25 septembre 2023 et à cette issue, 14 lots ont été attribués et un lot a été déclaré infructueux.

Le consortium chinois CWE-HXCC-YREC a raflé la mise avec cinq lots, allant de 80 à 220 MW. Toujours parmi les Chinois, CSCEC remporte 200 MW, PowerChina-Sinohydro 200 MW, PowerChina-Zhongnan 150 MW et Shanxi Installation Group 80 MW.

Côté Algériens, le groupement Cosider-Fimer obtient deux lots de 120 et 150 MW, tandis que Hamdi Eurl remporte deux centrales de 80 MW. Enfin, le fabricant de panneaux solaires Zergoune et Ozgou sont lauréats d’une centrale de 80 MW.

Selon Sonelgaz, le démarrage des travaux devrait démarrer au premier semestre 2024. Une fois les ordres de service de démarrage des travaux donnés, les constructeurs prépareront les études qui doivent être validées par Sonelgaz, une étape qui prendra environ 3 mois. Les travaux de génie civil et de fabrication de la structure ne pourront démarrer avant l’approbation des études par Sonelgaz. En ce qui concerne les structures, une fois les études validées, les constructeurs lanceront les BC de fabrication locale. Les structures doivent commencer à être livrées à partir du 5ème mois jusqu’à la fin du projet. Le contenu local était un élément clé de la démarche des pouvoirs publics devant assurer la participation des produits et services des entreprises de droit algérien.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.