Meyer Burger reçoit une commande de HJT de 100 millions de dollars

Share

Meyer Burger a signé un “contrat-cadre” avec un fabricant de cellules photovoltaïques non spécifié qui s’élèverait, selon ses prévisions, à 100 millions de francs suisses (101 millions de dollars).

La société suisse annonce que la commande porte sur son équipement de base pour la production de cellules d’hétérojonction. Elle a été passée par une start-up en Amérique du Nord fondée par des vétérans de l’industrie solaire. L’annonce précise toutefois que le volume du contrat est soumis à la conclusion d’un tour de financement par l’acheteur.

Meyer Burger a déclaré s’attendre à recevoir un acompte contractuel au quatrième trimestre, date à laquelle il reconnaîtra la prise de commande.

Le fabricant d’équipement a également publié ses résultats préliminaires pour le premier semestre dans lesquels il affiche une perte d’EBITDA (ses revenus avant intérêts, impôts et amortissements) de 14 millions de francs suisses. Meyer Burger a déclaré que, malgré des performances inférieures aux attentes, l’entreprise devrait atteindre son seuil de rentabilité pour le semestre grâce à des revenus exceptionnels provenant de la vente de son activité de fabrication de wafers.

Déception

« Je suis déçu de nos résultats semestriels », a déclaré Hans Brändle, PDG de Meyer Burger, avant d’ajouter, en se référant à une autre commande d’équipement: « Nous avons toutefois réalisé une avancée décisive avec la livraison de nos technologies de connexion de cellules à hétérojonction et SmartWire à REC. La première ligne de production sera bientôt totalement opérationnelle et les modules connaissent déjà une forte demande parmi des fabricants de cellules solaires à haut rendement. Ce succès ouvre de nouvelles opportunités stratégiques pour nous. »

Les résultats complets du premier semestre seront publiés le 15 août, date à laquelle Meyer Burger devrait annoncer des commandes d’un montant de 94 millions de francs suisses et un chiffre d’affaires net de 122 millions de francs suisses.

La société a ajouté que son activité d’équipement pour la production de cellules solaires de type PERC se heurte à des conditions difficiles en raison d’une baisse des prix de ce type d’équipement. La société revoit actuellement son modèle commercial. Les résultats de cette étude seront publiés « en temps voulu », a ajouté Meyer Burger, et pourraient annoncer un changement majeur de stratégie.

« Le développement commercial du premier semestre 2019 souligne la nécessité de remettre en question notre modèle d’entreprise et notre stratégie d’entreprise », a déclaré Remo Lütolf, le président de Meyer Burger. « Nous évaluerons toutes les options stratégiques pour l’avenir. Cela inclut des discussions avec des partenaires industriels pour développer de nouveaux modèles commerciaux qui créent une valeur durable pour notre société et nos actionnaires ».