Total élargit sa présence en Asie

Share

La coentreprise TEESS créée par Total et Envision Group démarre ses activités en Chine. Elle proposera aux sociétés des secteurs industriel et commercial une « combinaison unique » de systèmes solaires photovoltaïques et de solutions digitales de gestion d’énergie reposant sur le système d’exploitation AIoT EnOS développé par Envision.

D’après ses propres indications, cette société basée à Shangai possède la plus grande plateforme mondiale d’intelligence artificielle des objets (AIoT), et gère actuellement plus de 100 GW d’actifs solaire et éolien à l’international.

Pour Julien Pouget, le directeur Renewables chez Total, cette alliance commerciale avec Envision, par ailleurs classée parmi les 50 smartest companies de Chine par le MIT Technology Review en 2019, permet au groupe « de se positionner sur le marché en plein essor de la génération distribuée d’énergie solaire en Chine. » Il précise encore que « en tant qu’acteur majeur du secteur de l’énergie solaire, nous sommes déterminés à faire croître nos activités dans l’électricité bas carbone en Chine et à permettre aux industries de réduire leur empreinte carbone localement. »

Parallèlement à cette annonce, Total s’établit en Ouzbékistan via sa filiale Total Eren. Cette dernière a signé un PPA (Power purchase agreement) sur 25 ans avec la National Electric Networks of Uzbekistan, la compagnie du Réseau électrique national ouzbek, pour la vente de l’électricité d’une centrale de 100 MW, dans la région de Samarcande. « Il s’agit du premier projet de Total Eren dans le pays, du premier projet d’énergie renouvelable d’Ouzbékistan, et du premier projet porté par un Producteur indépendant d’électricité (IPP) », précise Total Eren à pv magazine. La centrale devrait voir le jour au deuxième trimestre 2021 et générer suffisamment d’électricité pour subvenir aux besoins de 150 000 personnes dans le pays.

La présence du groupe en Asie centrale se trouve ainsi confortée puisque, début juillet, il faisait ses premiers pas dans le marché kazakh des énergies renouvelables, à nouveau par le biais de Total Eren, en construisant deux centrales de 100 MW et de 28 MW.

Total a également mis en service deux centrales au Japon et détient, conjointement avec EDF Renouvelables, des projets cumulant 716 MW en Inde, développés par leur société commune EDEN Renewables India.