Neoen génère 1,3 TWh d’énergie renouvelable en un semestre

Share

Neoen publie des résultats semestriels en forte hausse, affichant un chiffre d’affaires de 118 millions d’euros, soit une progression de 30% à périmètre comparable. Le producteur indépendant d’énergie solaire, éolienne et de stockage d’énergie continue son expansion internationale avec de nouvelles centrales photovoltaïques mises en service sur quatre continents.

« Les résultats du semestre témoignent à la fois de la dynamique de croissance profitable dans laquelle Neoen est engagée et d’une grande qualité d’exécution dans la gestion de nos opérations », déclare Xavier Barbaro, président et directeur général de Neoen. « Ces résultats sont parfaitement en ligne avec nos objectifs annuels. »

Neoen a produit plus 1,3 TWh d’électricité ce semestre. Près de 85% de son chiffre d’affaires provient de ventes réalisées dans le cadre de contrats d’achat d’électricité produite (PPA). Quelque 13% des actifs de l’entreprise vendent de l’électricité sur le marché au comptant.

« Comme nous avons atteint la parité réseau sur la plupart de nos marchés, nous profitons des prix élevés sur les marchés au comptant pour assurer une source de rentabilité supplémentaire à notre entreprise », explique Xavier Barbaro.

Nouveaux projets

Neoen signale que la hausse de son chiffre d’affaires est principalement liée à l’exploitation des actifs mis en service en 2018 et, dans une moindre mesure, à l’entrée en opération de nouvelles centrales au premier semestre 2019.

Depuis le début de 2019, Neoen a notamment mis en service de nouvelles centrales d’énergie renouvelable en Zambie et en Australie, lancé la construction de projets PV au Mexique et en Argentine, et réalisé l’acquisition de parcs éoliens en Irlande.

La société a également remporté des appels d’offre pour des centrales solaires en France et au Portugal, et a récemment signé un contrat avec Google pour approvisionner ses opérations en Finlande avec de l’énergie éolienne.

Au total, Neoen détient à ce jour 2,8 GW de centrales solaires, éoliennes et de stockage d’énergie en opération ou en construction. L’entreprise entend atteindre une capacité de plus de 5 GW et un EBITDA de proche de 400 millions d’euros en 2021.