Nouvelle inauguration pour CNR

Share

CNR continue son chemin dans la diversification des énergies renouvelables. L’acteur historique de l’hydroélectricité a mis le cap sur le photovoltaïque depuis 2009. Et depuis, les inaugurations se suivent. Depuis juillet 2017, douze nouvelles centrales solaires ont vu le jour, ce qui porte à 29 le nombre total de parcs, le long du Rhône et plus largement dans le quart sud-est de la France, territoire privilégié de la CNR.

Dernière inauguration en date, celle du parc photovoltaïque de Caderousse le 9 octobre. Lauréat 2017 de la première période d’appel d’offres CRE 4 (Commission de régulation de l’énergie), le parc totalise une puissance installée de 14 MWc, pour une production annuellement estimée à 26,7 GWh, l’équivalent de la consommation électrique de près de 10 700 habitants. L’investissement s’élève à 13 M€.

Trois énergies réunies

L’installation de 25 ha se situe sur des terrains « artificialisés » dans les années 70 lors de la construction de l’aménagement la centrale hydroélectrique de Caderousse, remplissant depuis la fonction de « digue élargie ». CNR entend ainsi créer des pôles de production multi énergies renouvelables (eau-vent-soleil). Fin 2019, l’énergéticien produira 107 MWc photovoltaïques, en complément des 3 103 MW hydrauliques (47 centrales hydroélectriques) et des 600 MW éoliens (48 parcs).

Quatre nouveaux parcs pour 2020

Pour 2020, la Compagnie devrait rester sur un rythme soutenu, avec la mise en service de quatre nouveaux parcs photovoltaïques : Erôme-Gervans (5 MWc), Le Pouzin (12 MWc), Bourg-lès-Valence II & III (5,75 MWc) et Beaucaire (18 MWc). D’ici fin 2020, il totalisera 147 MWc, au-delà de son objectif initial de 140 MW. La puissance installée solaire aura ainsi triplé en cinq ans.

Auteur : Aude Richard