L’appel d’offres de long terme consacre le stockage

Share

Cet AOLT a pour objectif de permettre le développement des capacités pour sécuriser l’approvisionnement électrique à long terme. Les lauréats bénéficient d’un prix garanti sur sept ans au titre du mécanisme de capacité, pour des actifs qui seront mis en service respectivement en 2020, 2021, 2022 et 2023.

Si RES et Voltalis avaient signalés dès lundi être lauréats de cet appel d’offres, le MTES a publié en milieu de semaine la liste complète des lauréats, et le stockage enlève les deux tiers des capacités mises en jeu. Ainsi, 253 MW de nouvelles capacités de stockage et 124 MW de nouvelles capacités d’effacement ont été retenus, indique RTE sur son site internet, hier jeudi.

Alors que l’appel d’offres portait sur quatre périodes, seules les périodes 2021-2027 et 2022-2028 ont été fructueuses, les périodes 2020-2026 et 2023-2029.

Néanmoins, un prix a été annoncé aux participants à l’AOLT pour chacune des quatre périodes, soit 19 000 euros/MW pour 2020-2026; 29 000 euros/MW pour 2021-2027 ; 28 000 euros/MW pour 2022-2028 ; et 21 800 euros/MW pour 2023- 2029.

RTE rappelle que : « Pour chaque appel d’offres, le prix garanti correspond au prix proposé par l’offre sélectionnée la plus proche du prix de la courbe de demande. La courbe de demande, reflétant la valeur apportée pour la collectivité, a été proposée par RTE et approuvée par la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et la Commission de Régulation de l’Energie. »

Pour 2021-2027, huit projets ont été retenus, représentant 151,1 MW au total, dont 93 MW pour les batteries et 58,1 MW pour l’effacement. Pour 2022-2028, huit lauréats également, pour 225,7 MW de projets, dont 159,7 MW pour les batteries et 66 MW pour les effacements. Côté batteries, Total, via sa filiale BHC, remporte 103 MW, avec deux projets, de 58 MW sur la période 2021-2027 et de 45 MW pour 2022-2028. AFD7, une société de projet menée par une filiale Amarenco France, a été lauréate pour un projet de 75 MW pour la période 2022-2028. RES a gagné avec deux projets de 24 MW chacun (soit un peu moins que les 60 MW annoncés lundi). Les autres lauréats portent des projets de moindre capacité, compris entre 1 MW et 7,6 MW (ZE Energy, Valorem, Entech, Neoen, Aloe Energy, Innergex).