Voltalia va construire un parc photovoltaïque de 270 MW au Brésil

Share

Voltalia a annoncé la signature d’un contrat de vente d’électricité pendant 20 ans avec la société brésilienne Braskem, productrice de résine thermoplastique.

L’électricité sera produite par les centrales photovoltaïques Solar Serra do Mel (SSM) 1 & 2, qui approvisionneront également d’autres clients pour lesquels des PPAs d’une maturité comprise entre 10 et 20 ans ont été engagés, précise Voltalia. La compagnie d’énergie Copel de l’État du Paraná fait par exemple partie de ces clients. Ces PPAs (Power Purchase Agreement) permettent à Voltalia d’augmenter la capacité photovoltaïque du parc solaire à 270 MWc : 238 MWc seront construits dans le cadre des PPAs avec les différents acheteurs, et 32 MWc bénéficieront de tarifs d’achat obtenus lors des enchères publiques organisées par le régulateur national.

Les centrales SSM 1 & 2, dont la construction devrait débuter au second semestre 2020, avec une date de mise en service au premier semestre 2022, seront intégrées au complexe de projets d’énergies renouvelables Serra Branca de Voltalia, dans l’État de Rio Grande do Norte, au nord-est du Brésil. Sur ce site, Voltalia dispose déjà de six centrales en exploitation (représentant une capacité de 309 MW) ou en construction (291 MW). Selon la société, le potentiel total du complexe serait de 2,4 GW disponible pour des projets détenus en fonds propre ou cédés à des clients tiers.

Sébastien Clerc, le directeur général de Voltalia, est ravi « d’avoir conclu notre premier contrat long-terme de vente d’électricité avec Braskem. Cet accord traduit le fait qu’un nombre croissant de clients commerciaux et industriels cherchent, pour répondre à leurs besoins énergétiques, à acheter une énergie renouvelable propre et compétitive. En outre, notre équipe au Brésil, avec le soutien de collègues basés au Portugal et en France, est parvenue à développer avec succès le plus grand projet solaire de Voltalia au monde. »

Voltalia, qui vient d’acquérir le prestataire de services de gestion de centrales renouvelables Greensolver, a pour objectif de générer entre 275 et 300 millions d’euros d’EBITDA en 2023 et de posséder une puissance installée en exploitation ou en construction de 2,6 GW à fin 2023. Actuellement, elle dispose d’un portefeuille de projets brésiliens de 3,7 GW dans les États de Rio Grande do Norte, Bahía et Minas Gerais (éolien, solaire et hydroélectrique).