Total s’engage dans l’agrivoltaïsme

Share

En septembre dernier, Total avait déjà laissé entendre sur les réseaux sociaux qu’il allait s’associer à la start-up Ombrea pour développer des solutions « combinant intelligence agronomique et génération électrique raisonnée »… une annonce qui ne s’est toutefois pas concrétisée pour l’instant.

Désormais, le groupe, via sa filiale Total Quadran, annonce la signature d’un partenariat avec Agrosolutions, un cabinet d’expertise-conseil en agroenvironnement, filiale du groupe InVivo, pour accélérer le développement de solutions agrivoltaïques.

Les partenaires précisent qu’ils mettront en place une cellule de recherche et de développement sur l’évolution de l’agrivoltaïsme, et qu’ils collaboreront avec les acteurs du monde agricole « afin de mieux identifier leurs enjeux et leur proposer des solutions réalistes et réalisables ». Enfin, ils s’engagent dans « l’appui à la définition de modèles économiques concrets pour les projets », ajoutent-ils dans le communiqué annonçant le partenariat.

Alors que Agrosolutions conçoit et développe les solutions, Total Quadran fournira des ombrières, des pare-vents, des panneaux sur trackers ou encore des installations d’autoconsommation conventionnelles.

200 hectares de terrains agricoles pouvant potentiellement bénéficier des installations solaires ont déjà été identifiés, ajoutent-ils.

Total Quadran en profite pour préciser son l’ambition dans ce secteur : il entend installer près de 500 MW de capacité photovoltaïque sur des terres agricoles d’ici 2025, pouvant produire l’équivalent de la consommation de plus de 500 000 personnes.

« Nous sommes convaincus que la coopération entre les énergéticiens et les acteurs du monde agricole peut favoriser la croissance des énergies renouvelables de façon bénéfique à l’ensemble des parties prenantes », déclare Thierry Muller, le directeur général de Total Quadran.