CVE vise à doubler son chiffre d’affaires et à faire bondir sa capacité installée

Share

Dans un communiqué publié à cette occasion, CVE précise que la production de son parc (essentiellement photovoltaïque, biogaz et hydraulique) a augmenté de plus de 40% en un an, à 460 GWh, pour 295 MWc installés en PV.

D’ici 2025, CVE prévoit de multiplier par six sa capacité installée pour atteindre 2 GW, dont plus de 50 % seront déployés à l’international. CVE y est déjà présent, avec la création de filiales au Chili et aux Etats-Unis.

La filiale du groupe au Chili, CVE Chile, lancée en 2015 est spécialisée dans le marché de l’énergie solaire décentralisée, localement appelée PMGD (Petits Moyens de Génération Distribuée). Le parc est aujourd’hui composé de 7 centrales en exploitation et de 7 autres en construction pour une puissance totale de 60 MWc et un investissement de 58 M€. L’objectif est de porter la taille du parc à 300 MWc à horizon 2024 et de devenir un acteur de référence du marché PMGD.

Créée en 2016, CVE North America a lancé son offre de fourniture d’énergie solaire communautaire dans le nord- est des Etats-Unis. Appelée « Halo », elle est déjà commercialisée auprès d’une trentaine de clients avec une première centrale située à Achusnet dans le Massachussetts. CVE North America proposera également cette offre avec 7 centrales totalisant 30 MWc actuellement en construction, pour un investissement total de 61 M€. Ces projets ont été lauréats de l’appel d’offres SMART, qui promeut le développement de l’énergie solaire au Massachussetts. CVE développe également des projets dans l’État de New York d’une puissance de 30MWc. Au total, CVE a pour ambition d’exploiter 320 MWc de centrales solaires en 2024 aux Etats-Unis.

En Afrique aussi le groupe a des ambitions, il travaille aujourd’hui sur un portefeuille de projets de 75 MWc et prévoit l’ouverture d’une filiale en Afrique du Sud en juin prochain.

En France, CVE c’est 170 MWc installés. Le groupe a également signé plusieurs contrats RespeeR, qui permet à des entreprises et collectivités de consommer une énergie verte produite localement, soit via des PPA, soit via l’autoconsommation. CVE signale construire actuellement 9 centrales photovoltaïques, représentant une puissance cumulée de 21 MWc et un investissement de 20 M€. Il gère par ailleurs un portefeuille de projets en développement de 500 MWc. Enfin, CVE se déploie également dans le biogaz, et s’est fixé pour objectif d’atteindre d’ici 2025 une puissance installée de 30 MWe et de valoriser 700 000 tonnes de déchets organiques. Mais aussi dans l’hydroélectricité ; deux centrales produisant 4,4 GWh/an ont été acquises en 2019 et d’ici 2024, le groupe projette de développer son parc hydroélectrique pour atteindre une puissance de 30 MW.