La start-up ZE Energy lève 4 millions d’euros pour développer des centrales solaires hybrides

Share

Avec ses centrales solaires nouvelle génération, qui associent production photovoltaïque et stockage, la start-up ZE Energy promet à ses clients d’Europe continentale une énergie solaire, disponible de jour comme de nuit et à un prix compétitif. La start-up créée par Mathieu Lassagne, ancien directeur général délégué de Solairedirect, est née du constat que le développement du photovoltaïque n’était plus aujourd’hui limité par sa compétitivité mais par son caractère intermittent. Elle a convaincu les investisseurs pour sa première levée de fonds, et a collecté 4 millions d’euros « pour passer à la vitesse supérieure. »

L’acteur européen du capital investissement pour la transition énergétique et écologique Demeter a fait partie des investisseurs à travers son fonds Demeter 6 Amorçage dédié au financement en amorçage de sociétés technologiques innovantes. « Nous sommes très heureux d’accompagner ZE Energy et de soutenir une équipe entrepreneuriale de haut niveau autour de Mathieu Lassagne », explique Julien Coudy, Partner chez Demeter. « C’est une phase de décollage importante pour ZE Energy dans un secteur porteur : la combinaison entre énergies renouvelables (électricité solaire) et stockage flexible avec une solution digitale de premier plan. Cette offre innovante répond aux enjeux écologiques et d’exigence opérationnelle actuels. »

La société d’investissement Everwatt (filiale de EverGreen), le High-Tech Gründerfonds (HTGF) qui soutient les start-ups high-tech à fort potentiel et la société Ze Way Invest créée par des anciens cofondateurs de Solairedirect ont également contribué à l’augmentation de capital.

Stratégie de croissance

La stratégie de croissance de ZE Energy s’appuiera sur trois principaux leviers, explique la société. Il s’agira d’une part de développer des centrales solaires hybrides en propre, avec l’acquisition de foncier, d’autre part de réaliser des acquisitions « en ciblant notamment les projets ayant une contrainte de raccordement au réseau », souligne-t-elle. Et enfin de nouer des partenariats dans le secteur du stockage. Dans ce domaine, ZE Energy proposera une offre de stockage as a service (Saas) intégrant l’installation, le financement et l’opération de stockage.

ZE Energy dispose aujourd’hui d’un portefeuille de projets de plus de 170 MW en photovoltaïque et de plus de 65 MWh de batterie, précise-t-elle. Un partenariat a par exemple été conclu avec le groupe Sorégies, pour lequel ZE Energy installe une batterie de 2,5 MW/2,3 MWh sur la centrale de Saint-Sauveur (11 MWc), avec le soutien de la région Nouvelle Aquitaine. Ce système de stockage devrait être opérationnel en septembre 2020.

Des projets sont à l’étude dans le Loir-et-Cher, en Nouvelle Aquitaine, en Languedoc et en région PACA, souligne la start-up qui s’est fixé pour objectif d’atteindre, d’ici 2025, un parc de centrales solaires de plus de 700 MW et une puissance de batteries en opération de plus de 350 MWh dans quatre pays, pour un chiffre d’affaires estimé à 45 millions d’euros.