Le tarif le plus bas du monde, à 0,0135 $/kWh, remporte l’appel d’offres d’Abu Dhabi pour 2 GW d’énergie solaire

Share

La société Emirates Water and Electricity Co. (EWEC) a tweeté dimanche avoir attribué le projet solaire Al Dhafra à un consortium dirigé par Abu Dhabi National Energy Co. (TAQA) et un développeur d’énergie photovoltaïque basé à Abu Dhabi Masdar avec les partenaires EDF et JinkoPower.

تفخر شركة مياه وكهرباء الإمارات بالإعلان عن فوز الائتلاف الذي تقوده شركة طاقة، ومصدر، مع الشركاء “إي دي إف”، و”جينكو باور”، بتطوير محطة الظفرة للطاقة الشمسية الكهروضوئية، أكبر محطة للطاقة الشمسية في العالم بقدرة تصل إلى 2 غيغاواط من الكهرباء. لمعرفة المزيد https://t.co/x2u18KVdSN pic.twitter.com/aPGsgTItQ8

— EWEC (@EWEC_AE) July 26, 2020

Le consortium a soumis un tarif record de 0,0497 AED (0,013533 $)/kWh dans un appel d’offres en juillet. EWEC a déclaré que le projet a une capacité de 2 GW et sera construit à environ 35 kilomètres d’Abu Dhabi. « Une fois pleinement opérationnelle, la centrale augmentera la capacité d’énergie solaire d’Abu Dhabi à environ 3,2 GW », a déclaré le PDG de TAQA, Jasim Husain Thabet.

L’installation sera détenue à 60 % par TAQA et Masdar, tandis qu’EDF et JinkoPower auront les 40 % restants. L’EWEC a déclaré qu’il avait l’intention d’atteindre la clôture financière du projet au troisième trimestre, avec une production partielle qui devrait commencer au premier semestre 2022. Le réseau sera pleinement opérationnel d’ici le second semestre de 2022.

L’offre de 0,0135 $/kWh est inférieure d’environ 0,002 $ au précédent record de 0,0571 QAR (0,0156 $)/kWh, proposé par Total et Marubeni au Qatar (appel d’offres pour 800 MW) à la fin du mois de janvier.

Traduit par Julien Rouwens