ZE Energy prépare une nouvelle levée de fonds pour 2021

Share

Après une année 2020 dynamique et une première levée de fonds de 5,2 millions d’euros achevée en juin, ZE Energy a fait connaître les grandes lignes de sa feuille de route pour l’année 2021. Parmi ses nouveaux projets, la start-up prépare ainsi une nouvelle levée de fonds, avec l’objectif d’accélérer son développement en France. Ainsi, d’après ZE Energy, près de 80 MWc de projets sont d’ores et déjà sécurisés début 2021 et 400 MWc, en cours de discussion, devraient être sécurisés dans les prochains mois. « Des discussions sont également en cours avec plusieurs clients pour des Corporate PPA à partir d’actifs hybrides. Ceux-ci devraient être annoncés dans les prochains mois », promet l’entreprise.

Au niveau international, après un premier succès en Italie, le développeur de centrales solaires hybrides entend poursuivre son déploiement avec des ouvertures locales en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Espagne. « Nous sommes plus que jamais confiants dans notre modèle, dont le développement s’est poursuivi alors que la crise du Covid perturbe toute l’économie depuis un an, assure Mathieu Lassagne, son PDG. C’est le signe que notre secteur d’activité est sain. Nous abordons dont 2021 confortés par l’intérêt suscité par nos centrales hybrides, qui nous permettent d’apporter des réponses solides aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain ». D’ici à 2025, l’entreprise ambitionne d’opérer un parc de centrales solaires de plus de 700 MWc et une puissance de batteries en opération de plus de 350 MWh pour un chiffre d’affaires estimé à 45 millions d’euros. Pour soutenir ce développement, elle prévoit de doubler à nouveau ses effectifs cette année.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...