Selon BloombergNEF, le coût des batteries lithium-ion en baisse de 6 % sur 2021

Share

Selon une étude publiée par BloombergNEF le 30 novembre, le coût moyen des batteries lithium-ion a baissé de 6 % au cours de l’année 2021. Il se situe désormais à 132 dollars/kWh, contre 140 dollars/kWh en 2020. Cela représente une chute de 89 % par rapport aux niveau de 2010 (il était alors de 1 200 $/kWh). Une tendance due, selon BloombergNEF, à l’adoption de la chimie de cathode à faible coût connue sous le nom de phosphate de fer lithié (LFP) et à la diminution de l’utilisation du cobalt dans les cathodes à base de nickel. En moyenne, les cellules LFP étaient presque 30 % moins chères que les cellules NMC en 2021.

Pour les packs de batteries pour véhicules électriques (BEV) en particulier, les prix étaient de 118 $/kWh et celui des cellules, de 97 $/kWh. En moyenne, les cellules représentent 82 % du prix total du pack. Au cours des deux dernières années, le rapport entre le coût des cellules et celui des packs s’est en effet écarté de la répartition traditionnelle 70/30, en raison des changements apportés à la conception des packs, tels que l’introduction de conceptions de cellules à packs.

Le coût le plus bas en Chine, à 111 $/kWh

Sur une base régionale, le coût des packs lithium-ion est le plus bas en Chine, à 111 $/kWh, tandis qu’il est plus cher aux États-Unis et en Europe, respectivement de 40 % et de 60 %. « Cela reflète l’immaturité relative de ces marchés, la diversité des applications et, pour le haut de gamme, le faible volume et les commandes sur mesure », analyse l’étude.

Cependant, BNEF souligne que l’impact de la hausse des prix des matières premières et l’augmentation des coûts des matériaux clés tels que les électrolytes ont mis la pression sur l’industrie au cours du second semestre de l’année. Même pour les produits chimiques à faible coût comme le LFP, qui est particulièrement exposé aux prix du carbonate de lithium, la hausse des coûts tout au long de la chaîne d’approvisionnement se fait sentir. Depuis septembre, les producteurs chinois ont augmenté les prix du LFP de 10 à 20 %.

Sous la barre des 100 $/kWh en 2026 ?

Sur la base des tendances historiques, l’enquête 2021 de BNEF sur les prix des batteries, avait estimé que d’ici 2024, les prix moyens des packs devraient être inférieurs à 100 $/kWh. Toutefois, la hausse des prix des matières premières signifie qu’à court terme, le prix moyen des packs pourrait atteindre 135 $/kWh en 2022. En l’absence d’autres améliorations susceptibles d’atténuer cet impact, le moment où les prix passeront sous la barre des 100 $/kWh pourrait donc être repoussé de deux ans. « Bien que les prix des batteries aient globalement baissé en 2021, au cours de la seconde moitié de l’année, les prix ont augmenté. Nous estimons qu’en moyenne, le prix d’une cellule NMC (811) est 10 $/kWh plus élevé au quatrième trimestre qu’il ne l’était au cours des trois premiers mois de l’année, les prix se rapprochant désormais de 110 $/kWh, pronostique James Frith, responsable de la recherche sur le stockage de l’énergie au BNEF et auteur principal du rapport. Cela crée un environnement difficile pour les constructeurs automobiles, en particulier ceux d’Europe, qui doivent augmenter leurs ventes de VE afin de respecter les normes d’émissions moyennes des flottes. Ces constructeurs pourraient maintenant avoir à choisir entre réduire leurs marges ou répercuter les coûts, au risque de dissuader les consommateurs d’acheter un VE ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...