TotalEnergies signe un CPPA avec le consortium minier Prony Resources New Caledonia

Share

TotalEnergies va développer en Nouvelle Calédonie un ensemble de projets photovoltaïques et de stockage visant à fournir, au travers d’un contrat d’achat d’électricité renouvelable (PPA) d’une durée de 25 ans, l’électricité décarbonée, nécessaire aux activités industrielles du consortium minier et métallurgique Prony Resources New Caledonia.

Entre 2022 et 2025, l’énergéticien développera, en plusieurs phases successives, des installations photovoltaïques au sol pour une puissance installée de 160 MW ainsi que des capacités de stockage de batteries de 340 MWh. La majorité de ces installations seront situées sur des terrains appartenant à l’usine hydrométallurgique de Grand Sud. La mise en service de la première centrale photovoltaïque (30 MW) est prévue en 2023.

À terme, l’ensemble du projet couvrira près de deux tiers des besoins en électricité du site et permettra d’éviter chaque année l’émission de près de 230 000 tonnes de CO2. Grâce à ce projet, Prony Resources New Caledonia conforte son ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2040. « Certainement l’un des axes les plus importants de notre transformation industrielle, la transition ordonnée et volontariste de notre mix énergétique en faveur des sources renouvelables permet à Prony Resources non seulement de garantir à ses clients – fabricants de batteries pour les véhicules électriques – un Nickel et un Cobalt de haute qualité environnementale, mais aussi de contribuer au développement durable de la Nouvelle Calédonie », a déclaré Antonin Beurrier, président de Prony Resources New Caledonia.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...