Le groupe Technique Solaire s’implante sur le marché espagnol

Share

Technique Solaire a signé un accord de partenariat à long terme avec Adamant Solar Iberica, un développeur de projets photovoltaïques basé à Madrid. Ce dernier s’occupera du développement des projets, tandis que le producteur français apportera son expérience, son équipe et ses ressources financières. Il s’agit pour l’entreprise de sa première opération de croissance externe en Espagne et elle représente une nouvelle étape dans sa stratégie de développement international. « Notre présence sur ce marché très dynamique est une suite logique de notre expansion internationale, après l’Inde et les Pays-Bas », souligne Thomas de Moussac, son co-fondateur.

Cette opération vise donc à co-développer un portefeuille de projets solaires de 150 MWc prêts à construire d’ici 2024. Les premiers projets devraient atteindre ce statut d’ici à 2023, et les installations entreront en service par étapes de 2024 à 2026. Conformément à sa stratégie, les actifs développés dans le cadre de ce partenariat seront détenus et exploités par Technique Solaire. À long terme, les deux acteurs ambitionnent un portefeuille beaucoup plus important. Cet accord se concentrera sur le co-développement de projets solaires photovoltaïques au sol à grande échelle et exempts de subventions, conçus pour avoir un impact local d’un point de vue social et économique. Toutefois, les partenaires n’excluent pas le développement d’autres projets à large échelle, centrales flottantes, toitures commerciales et industrielles et ombrières de parking solaires, qui entrent déjà dans le périmètre d’activité de Technique Solaire en France.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...