Un appel à projets de l’Ademe pour des réseaux urbains de chaleur et froid renouvelables

Share

L’Ademe veut accélérer le rythme de développement des réseaux de chaleur renouvelable pour atteindre les 40 TWh en 2030 – contre 15 TWh actuellement. Pour ce faire l’agence peut compter son le Fonds Chaleur, un outil de financement lancé en 2009 et doté par l’Etat pour accompagner le développement des EnR en France.

L’appel à projets « une ville un réseau » ouvert plus tôt ce mois-ci entre dans ce cadre. Il permettra aux lauréats de financer les « Etudes préalables à la réalisation d’un réseau de chaleur et de froid renouvelable ou d’une boucle d’eau tempérée géothermique auprès des villes et EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) de moins de 50 000 habitants » et vise, plus largement, à encourager les moyennes et petites villes à développer ou initier un projet de réseau de chaleur et de froid renouvelable ou de boucle d’eau tempérée au sein de leur territoire.

Dans le détail, l’appel à projets s’adresse aux collectivités, associations et entreprises sur des territoires compris entre 2 000 et 50 000 habitants. L’Ademe propose un accompagnement en deux temps avec le financement de l’étude préalable à hauteur de 90 %, puis le versement d’aides via le Fonds Chaleur pour les travaux de réalisation. Des modèles de cahier des charges et des guides pour faciliter l’appel à un bureau d’étude ou à un cabinet conseil seront également mis à disposition.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.