Campagne de dons d’AkuoCoop pour un programme agricole autour de sa centrale solaire Kita au Mali

Share

AkuoCoop, la plateforme de financement participatif du Groupe Akuo, a lancé une campagne de dons visant à récolter 200 000 euros pour financer le projet Sènècoura, un programme de la fondation Akuo et de l’ONG française ACTED à Kita, au Mali. ACTED (anciennement Agence d’Aide à la coopération technique et au développement) est une ONG qui intervient auprès de 20,7 millions de personnes dans le monde. Etant reconnue Association d’Intérêt Général (AIG), le don est éligible à une réduction d’impôt sur le revenu.

Mis en œuvre depuis 2019 aux abords de la centrale solaire Kita par l’entreprise JMI, le programme agricole Sènècoura a pour but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de 120 femmes et de leurs familles issues de huit villages voisins. Pour cela, une parcelle de 12 ha leur est mise à disposition pour des activités de maraîchage, l’aviculture, de culture du soja et la plantation d’arbres fruitiers et à usages multiples comme l’anacardier et le jatropha. Ce projet propose donc un cadre de développement agricole intégré avec des productions végétales et animales. L’objectif majeur de ce projet pour Akuo est donc de mettre en avant un modèle d’agriculture durable qui accompagnera les modèles d’énergies renouvelables en Afrique.

Une montée en échelle sur 2022-2025

Afin de permettre d’augmenter la portée de cette initiative, Akuo s’est rapproché de ACTED qui accompagnera les bénéficiaires du projet Sènècoura grâce à des formations à l’approche « Champs École Paysan » (CEP). Cette formation repose sur la mise en place d’une « chaîne de valeur agricole » permettant l’amélioration du niveau de vie des communautés. Elle apporte une stabilité économique, l’augmentation de leurs productions agricoles subvenant aux besoins des ménages, tout en assurant la préservation de l’environnement et de la biodiversité, et le renforcement des capacités.

Par ailleurs, des formations en marketing et en commercialisation agricole seront proposées. La distribution d’intrants agricoles (fumure organique, pesticides naturels locaux) et de matériels de transformation des produits seront mis à disposition des bénéficiaires afin de permettre la création d’une coopérative agricole.

L’objectif 2025 du projet Sènècoura.

Graphique : Akuo

Ainsi, en 2025, l’objectif du projet est de disposer de 17 hectares d’emprise foncière, dont 12 hectares de parcelles agricoles individuelles seront mises à disposition pour la Fondation Akuo. Autour, 11 puits à grand diamètre seront construits, ainsi qu’un château d’eau. Enfin, un système d’irrigation photovoltaïque et de pompage solaire sera mis en place. « La recrudescence des épisodes de sécheresse au Mali renforce le départ des populations en direction de pays voisins, ce qui est un facteur d’instabilité. Fixer les populations et les armer de techniques agricoles résilientes est en enjeu clé pour la stabilité régionale », explique François Gemenne, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et Directeur de l’Observatoire Hugo dédié aux migrations environnementales à l’Université de Liège.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...