Le chiffre d’affaires de l’activité solaire de Neoen en hausse de 20 %

Share

Le producteur d’énergie renouvelable Neoen a annoncé un chiffre d’affaires non audité de 354,6 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2022, en hausse de 46 % par rapport aux neuf premiers mois de 2021. A taux de change constants, il a progressé de 41%. Cette croissance est poussée par les trois activités du groupe : + 20 % pour le solaire, + 50 % pour l’éolien et une multiplication par 2,7 pour le stockage.

« De plus, même si notre modèle économique est largement adossé à des contrats de ventes d’électricité à long terme, nous bénéficions aussi du contexte de prix de marché élevés : d’une part, il nous procure un incrément de revenus immédiat sur la part des électrons que nous vendons sur les marchés ; d’autre part, il génère de la demande additionnelle pour des contrats de long terme qui vont pouvoir se signer à des prix plus élevés que par le passé », complète Xavier Barbaro, président directeur général de Neoen.

38 MWc de solaire mis en service en France

La contribution de l’activité solaire (147,5 M€. de CA) s’est élevée à 42 % sur les neuf premiers mois de 2022, contre 51 % sur les neuf premiers mois de 2021. Plusieurs actifs mis en service au cours de l’année 2021 ont contribué à la hausse du chiffres d’affaires, en particulier Altiplano 200 en Argentine, mais aussi plusieurs centrales en France en 2021 et au premier semestre 2022, pour une puissance de 38 MWc. De plus, plusieurs actifs en Australie et en Irlande ont bénéficié d’un chiffre d’affaires « early generation » avant l’entrée en vigueur de leur contrat d’achat. Le chiffre d’affaires a par ailleurs bénéficié en Australie de prix de marché plus élevés que sur les neuf premiers mois de 2021 ainsi que d’un effet de change favorable.

Le taux de disponibilité moyen des actifs solaires s’est élevé à 86 % contre 94 % sur les neuf premiers mois de 2021, en raison de difficultés techniques rencontrées par la centrale d’El Llano au Mexique au premier semestre, et l’arrêt total de sa production sur l’ensemble du troisième trimestre avant un redémarrage progressif à partir du mois d’octobre. Hors El Llano, le taux de disponibilité moyen des actifs solaires aurait atteint 99 %.

Enfin, le chiffre d’affaires de l’activité stockage a presque triplé pour atteindre 65,4 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2022. Cette forte progression résulte essentiellement de la contribution de la Victorian Big Battery entrée en opération en décembre 2021.

L’objectif d’EBITDA à la hausse

Les capacités en opération ou en construction s’élevaient à 5,6 GW à fin septembre 2022 contre 5,4 GW à fin décembre 2021. Neoen a en effet lancé la construction de 128 MW sur les neuf premiers mois de 2022, comprenant le parc éolien de Largeasse (17 MW) et la ferme solaire de Chateaurenard (12 MWc) en France ainsi que le parc éolien de Storbrännkullen en Suède (57 MW) et le parc éolien de Björkliden en Finlande (40 MW). Le portefeuille sécurisé (actifs en opération, en construction ou awarded) s’élevait à 6,3 GW au 30 septembre 2022 contre 6,0 GW à fin décembre 2021. Sur les neuf premiers mois de l’année, les nouveaux projets awarded ont quant à eux représenté 326 MW :
124 MWc remportés en France lors du dernier appel d’offres gouvernemental pour les centrales solaires au sol (« PPE2»);
80 MWc gagnés lors du deuxième appel d’offres gouvernemental solaire RESS 2 en Irlande ;
– 57 MW correspondant au parc éolien de Storbrännkullen, premier actif de Neoen en Suède actuellement en construction ;
– 42 MW remportés dans le cadre d’un nouveau PPA signé avec Equinix en Finlande concernant le futur parc éolien de Lumivaara ;
– 10 MW correspondant au parc éolien Les Granges en France ;
– 5 MW de capacité supplémentaire sur le parc éolien de Björkliden en Finlande, actuellement en construction.

Des perspectives qui ont poussé l’entreprise à revoir à la hausse la fourchette de son objectif d’EBITDA ajusté 2022 à un niveau compris entre 390 et 410 millions d’euros contre 380 à 400 millions d’euros prévu précédemment. Par ailleurs, le groupe réitère enfin son objectif de plus de 5 GW en opération courant 2023 et son ambition d’atteindre au moins 10 GW de capacité en opération ou en construction10 d’ici fin 2025.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...