La charge bidirectionnelle se développe en France

Share

Utiliser la batterie des véhicules électriques comme un système de stockage stationnaire ? C’est le principe du véhicule-réseau (ou vehicle-to-grid) : l’énergie stockée dans la batterie peut être redirigée vers le réseau ou vers un système en autoconsommation équipé d’un compteur bidirectionnel. En plus d’optimiser le taux d’autoproduction des installations AC, le concept permet aussi d’exploiter les véhicules électriques pour des services réseaux comme le lissage, la réponse à la demande ou la gestion de l’intermittence.

La charge bidirectionnelle vient de faire un nouveau pas en avant en France. Le CEA et Renault Group ont en effet annoncé être en phase de développement d’un chargeur embarqué bidirectionnel à très haut rendement.

Les deux partenaires ont précisément développé ensemble une nouvelle architecture électronique de convertisseur de puissance, directement intégrée au chargeur du véhicule. Protégée par 11 brevets déposés, la technologie permet, selon ses développeurs, de réduire les pertes d’énergies de 30 %, de diminuer le temps de charge et de protéger la batterie pour allonger sa durée de vie.

Le chargeur sera également bidirectionnel en stockant l’énergie venant du réseau électrique pour la restituer dans des modalités à définir.

L’innovation repose principalement sur les matériaux utilisés et notamment les matériaux semi-conducteurs dits à « Grand Gap ». D’après le communiqué relatif à l’opération, les ingénieurs ont également cherché à optimiser les composants actifs (semi-conducteurs) et passifs (condensateurs et composants inductifs bobinés) pour réduire le volume et le coût du chargeur. « Grâce à l’utilisation de matériaux ferrites, dédiés à la haute fréquence, et d’un procédé d’injection de mise en forme appelé « Power Injection Molding », le convertisseur a pu gagner en compacité », expliquent les partenaires dans une publication commune.

La capacité de charge devrait atteindre jusqu’à 22 kW en mode triphasé et la solution sera compatible avec les normes de compatibilité électromagnétique (CEM) des réseaux et de la voiture. La technologie devrait être déployée sur les véhicules Renault d’ici la fin de la décennie.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.