[Dans les allées d’Intersolar] AEG présente deux nouveaux modules pour le marché français

Share

AEG-Electrolux présente sur le salon Intersolar deux nouveaux modules photovoltaïques, destinés au secteur résidentiel, qui représente 90 % du marché des deux marques. Le premier est un panneau Shingle sur cellules G12 entièrement noir. « Il est particulièrement adapté aux clients pour lesquels l’esthétique sur la toiture est un facteur essentiel », indique à pv magazine France Bertrand Chevalley, directeur des ventes pour Solar Solutions, fournisseur officiel des marques AEG et Electrolux. Il existe dans des puissances allant jusqu’à 420 Wc (pour une dimension de 1 812 par 1 096 mm) pour un rendement allant jusqu’à 21,1 %.

Comme beaucoup d’autres fabricants, AEG-Electrolux dévoile également un nouveau panneau TOPCon type n. Basé sur des demi-cellules M10, celui-ci est disponible dans des puissances allant jusqu’à 430 Wc et un rendement de 22 %. « Avec ses dimensions de 1 722 par 1 134 mm, il est adapté aux systèmes compacts sur les petites toitures », souligne ertrand Chevalley.

Présent en France via la marque AEG distribuée par HydroSolar, Solar Solutions fait fabriquer ses modules photovoltaïques en Chine, via plusieurs partenaires. « Nous avons un système d’audits et de cahiers des charges très contraignant, pour assurer la plus haute qualité à nos clients », complète Bertrand Chevalley. Selon l’entreprise, sur les 500 000 derniers modules vendus, seuls 6 ont fait l’objet d’une réclamation et d’un échange.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...