Un appel à projets pour des grandes centrales solaires thermiques en France

Share

L’Ademe a ouvert un appel à projet pour des grandes installations solaires thermiques de production d’eau chaude. Sont éligibles au dispositif d’aide :

  • Les centrales solaires thermiques pour opération dédiée ou couplées à un réseau de chaleur, pour répondre à des besoins d’eau chaude d’une température < 110°C :
    • à partir d’une surface totale de capteurs ≥ 500 m² pour le résidentiel, le tertiaire, l’industrie et le secteur agricole,
    • à partir d’une surface totale de capteurs ≥ 1500m² pour les installations couplées à un réseau de chaleur avec stockage (court terme ou moyen/long terme),
  • Les systèmes Solaires Combinés (SSC) en logements collectifs ou bâtiments tertiaires, couplés ou non à un réseau de chaleur, avec une surface de capteurs ≥ 250 m² et ≤500 m²,
  • Les pompes à chaleur (PAC) solaires destinées à la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire (ECS), avec une surface totale de capteurs≥ 250 m² et ≤ 500 m² . « Les solutions de stockage inter saisonnier sont éligibles dans ce cadre. Il est cependant demandé au porteur de projet de fournir une analyse de la pertinence et de l’efficacité de ce type de stockage, et de proposer un comparatif avec d’autres solutions de stockage (en cuve…) », précise l’Ademe pour cette dernière catégorie.

Dans le document du cahier des charges, l’institution rappelle que la PPE actuelle fixe à 38 % l’objectif de chaleur renouvelable dans la consommation finale française en 2030. Pour atteindre cet objectif, elle veut aujourd’hui soutenir, en particulier, le développement d’installation solaire thermique à grande échelle, pour des questions de rentabilité mais aussi car « elles intègrent souvent des systèmes de suivis fins qui permettent de garantir leur production et prévenir les dysfonctionnements potentiels ».

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 octobre 2023 à 15h00, sachant que l’instruction des dossiers est menée au fur et à mesure. Compte tenu de la taille conséquente des projets, l’Ademe conseille de se rapprocher des services de l’Etat au plus tôt et en amont de la candidature.

« Les usages industriels consommateurs d’eau chaude (agro-alimentaire, papeterie, station de lavages, etc.) sont des cibles idéales pour les technologies solaires, de même que les réseaux de chaleur où la production solaire peut être injectée en complément de production biomasse ou géothermale pour maximiser leur taux d’EnR », explique l’agence dans une publication.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...