[Élections européennes] Décryptage du programme énergétique des listes diverses (partie 2)

Share

Démocratie Représentative

La coalition Démocratie Représentative vise à combattre les inégalités sociales et veut renégocier les traités européens en place. Le programme implique de définir « un plan européen de transition écologique financé par les grands groupes pollueurs », de « mettre en débat public l’abrogation de la loi NOME » (qui garantie la revente à un prix normé de l’énergie nucléaire financée par les fonds publics) et de « promouvoir les investissements publics et modes de production conditionnés à des critères écologiques » dont la préservation de la biodiversité et la transition des énergies utilisées.

Défendre les enfants

La liste Défendre Les Enfants développe des thèmes liés à la protection des droits de l’enfant et des droits parentaux et notamment via la défense du « droit de l’enfant à entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents, sauf si cela est contraire à son intérêt », comme l’indique la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Aucune mention de stratégie énergétique n’est faite dans ce programme exclusif au sujet des droits de l’enfant.

La Ruche citoyenne

La liste Ruche Citoyenne veut lutter contre la destruction de la biodiversité et « promouvoir des pratiques durables, respectueuses de l’équilibre naturel ». Pour cela elle souhaite imposer des normes plus élevées aux entreprises en matière de recyclage, de respect de l’environnement et de sobriété. « Nous encourageons des modes de consommation raisonnés, une gestion durable des ressources et une relocalisation des activités économiques. »

Décidons Nous-mêmes

La liste Décidons Nous-mêmes vise à réformer le fonctionnement de la démocratie européenne. Constituée de collectifs et d’associations citoyennes, la coalition vise à mettre en place des assemblées citoyennes (« du niveau communal jusqu’aux niveaux national et européen »), un mandat impératif court et et révocable, les référendums d’initiative citoyenne (RIC), y compris au niveau européen. L’énergie ne figure pas dans les propositions politiques puisque la liste n’a pas présenté un programme de mesures.

Pour Une Humanité Souveraine

La liste « Pour une Humanité Souveraine » souhaite promouvoir « la souveraineté des peuples, le développement durable, et la protection des droits des citoyens dans les Caraïbes et la France ». Le programme indique la volonté de soutenir la mobilité électrique et l’agriculture durable mais n’évoque pas de stratégie énergétique.

Parti des citoyens européens

La liste du Parti des citoyens européens se positionne pour une Europe fédérale avec tous les aménagements organisationnels et politiques que cela comporte. L’énergie ne fait pas partie du spectre à l’étude (armée, système de santé et de retraite, héritage, …).

Nous le Peuple

La liste Nous le Peuple veut limiter l’influence de l’Union européenne sur les politiques nationales mais ne formule pas de propositions, y compris dans l’énergie. Son programme d’opposition réfute notamment les traités européens.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.