Oxford PV achète sa première ligne de production à Meyer Burger

Share

L’équipementier suisse Meyer Burger fournira une ligne de production de cellules à hétérojonction à son partenaire stratégique Oxford PV. Cette vente de 20 millions de francs suisses, équivalant à un peu moins de 18,3 millions d’euros, permettra à Oxford PV de produire sa nouvelle technologie photovoltaïque à grande échelle.

Meyer Burger, premier fournisseur européen de machinerie industrielle pour la production de cellules solaires, a déclaré que la première partie de son contrat avec Oxford PV couvre également des ajustements nécessaires pour rendre la ligne de cellules à hétérojonction compatible avec le dépôt des couches de perovskites sur lesquelles se spécialise Oxford PV. Ces ajustements sont prévus pour cette année.

La nouvelle ligne de production permettra à Oxford PV de produire 100 MW de cellules solaires tandem par an. L’entreprise a été fondée en 2010 par le groupe de Henry Snaith à l’université d’Oxford au Royaume-Uni, pionnier des cellules solaires à base de perovskites. Elle exploite une usine située en Allemagne, acquise à Bosch en 2016. Selon Meyer Burger, Oxford PV prévoit d’étendre sa capacité de production à 250 MW d’ici la fin de 2020.

Production PV européenne

« Grâce à cette première commande, nous sommes en voie de devenir le premier fabricant mondial de cellules solaires tandem à hétérojonction au pérovskite », a déclaré Frank Averdung, président-directeur général d’Oxford PV. « Forts de l’expertise de Meyer Burger, nous pourrons écourter le délai de mise sur le marché de ces cellules. »

En collaborant avec Oxford PV, Meyer Burger perçoit une opportunité pour industrialiser des procédés de fabrication de cellules solaires à très haut rendement. Grâce à ce partenariat, l’entreprise entend « prendre le pas sur cette technologie PV de nouvelle génération”, a déclaré Hans Brändle, PDG de Meyer Burger.

En mars 2019, Meyer Burger a pris une part de 18,4% dans Oxford PV lors d’une émission de nouvelles actions. L’accord de coopération stratégique entre les deux entreprises prévoyait déjà à l’époque l’installation d’une ligne de production de 200 mégawatts. Oxford PV combine des cellules solaires à base de pérovskite avec des cellules en silicium cristallin dans le but d’atteindre des rendements de l’ordre de 30%.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.