La Tunisie raccorde son premier parc solaire au réseau

Share

Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a officiellement mis en service le premier grand parc solaire du pays : la centrale solaire de 10 MW de Tozeur I.

Le projet appartient à la Société tunisienne d’électricité et du gaz (STEG), une entreprise publique tunisienne, et est situé près de Tozeur dans le sud du pays.

La STEG a lancé l’appel d’offres pour le projet en 2014. Le développeur italien d’énergie solaire TerniEnergia a remporté le contrat EPC de 12,5 millions d’euros pour le projet en mars 2017.

Le projet de 16 millions d’euros a été financé en partie par la banque de développement allemande KfW, dans le cadre du programme « Plan Solaire Tunisien » (PST). KfW a consenti un prêt à faible taux d’intérêt de 12 millions d’euros pour la construction de l’usine et 0,5 million d’euros pour des services supplémentaires liés au projet.

Un projet confrère à venir

La STEG développe également un autre parc solaire de 10 MW dans la région, la centrale photovoltaïque Tozeur II. L’appel d’offres pour ce projet a été lancé par la société en décembre 2017.

Les deux projets de Tozeur sont les seules centrales solaires à grande échelle développées dans le pays en dehors du mécanisme d’appel d’offres du gouvernement – celui-ci comprend deux appels d’offres distincts de 70 MW pour des projets de capacité allant jusqu’à 10 MW et un appel d’offres unique pour 500 MW de parcs solaires de grande envergure. Les résultats préliminaires de cet appel d’offres indiquent des offres étonnamment basses, la plus basse se situant à 0,0244 $/kWh (0,022 €/kWh environ). Les projets sélectionnés lors de ces appels d’offres devraient vendre de l’électricité à la STEG dans le cadre d’un PPA à long terme.

Selon sa stratégie en matière d’énergie renouvelable, la Tunisie vise à atteindre 4,7 GW de capacité d’énergie renouvelable d’ici 2030.