Quelques détails sur les lauréats de l’appel d’offres CRE-4.7

Share

La 7e période des appels d’offres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE4.7) appelait une capacité de 850 MW pour les centrales au sol, décomposée en 550 MW de projets de la famille 1 (installations au sol de capacité strictement supérieure à 5 MWc), 230 MW de la famille 2 (projets au sol ayant une capacité comprise entre 500 kWc et 5 MWc) et 70 MW de la famille 3 (installations photovoltaïques sur ombrières de parking de capacité comprise entre 500 kWc et 10 MWc).

Ainsi, sur les 88 projets photovoltaïques au sol, pour une puissance de 649 MWc, pour 850 MWc en AO attribués, avec un prix moyen de 62,11 €/MWh, Engie et Total se distinguent, avec chacun plus de 125 MWc, selon kiloWattsol.

Neoen arrive troisième au classement, avec 66 MWc remportés, sur six projets de puissances allant de 3 à 28 MWc. Les projets sont détenus par Neoen, conformément à son modèle develop-to-own, et deux d’entre eux verront leur capital ouvert à l’investissement participatif, précise la société. En outre, quatre sur six des projets contribueront à la réhabilitation de sites dégradés. EDF Renouvelables arrive quatrième, avec plus de 40 MWc, juste devant Urbasolar.

A noter que le canadien Boralex arrive 6ème du classement pour es centrales au sol avec deux projets (15,4 MWc et 12,5 MWc).

De son côté, RES signale que ses trois projets de centrales photovoltaïques au sol déposés, ont tous trois étés désignés lauréats. Deux projets (9,79 MWc et 10 MWc) entrent dans le classement des grandes centrales au sol.

Au-delà des grandes centrales au sol, Sun’Agri, pionnier de l’agrivoltaïsme dynamique, sort gagnant de cet appel d’offres avec plus de 75% des volumes retenus dans la famille 2 (projets agrivoltaïques ainsi que les projets de bâtiments, ombrières de parking et hangars agricoles). 38 hectares en viticulture, arboriculture et maraichage, tous situés dans le sud de la France, bénéficieront de la solution d’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques développée depuis 11 ans par Sun’Agri, permettant en parallèle la production de 33 MWc d’énergie renouvelable, signale un communiqué de l’expert de l’agrivoltaïsme.