AO Innovation : les sept projets agrivoltaïques lauréats de l’AREC Occitanie et de Sun’Agri

Share

Les sept projets lauréats portés par l’Agence régionale Énergie Climat (AREC) de l’Occitanie en collaboration avec Sun’Agri lors du dernier appel d’offres innovation lancé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) ont représenté une capacité cumulée de 12 MWc pour un investissement de près de 16 millions d’euros.

Projets agricoles en maraîchage, viticulture ou encore arboriculture, ils sont localisés dans les Pyrénées-Orientales, dans l’Aude, dans le Gard et dans l’Hérault. Pour chacune de ces installations, dont la capacité est comprise 0,575 MWc et 3 MWc, le système agrivoltaïque est mis à disposition des exploitants agricoles gratuitement et est financé par la vente d’électricité qu’il génère.

Sous forme de persiennes équipées de panneaux solaires mobiles situés au-dessus des plantations, le système agrivoltaïque est à une hauteur suffisante pour autoriser le passage des engins agricoles et ne pas perturber les écoulements d’air, explique Sun’Agri. Les panneaux sont pilotés à partir d’algorithmes et s’inclinent en fonction des nécessités d’ensoleillement ou d’ombrage des cultures, en tenant compte de leurs besoins, de leur modèle de croissance et des conditions météorologiques.

Ces septs systèmes agrivoltaïques lauréats ont été développés dans le cadre de la convention signée le 10 octobre 2019 entre Sun’Agri et l’AREC Occitanie, convention qui vise notamment « à identifier et soutenir financièrement les projets pertinents de démonstrateurs agrivoltaïques dans la région ; à faciliter le développement de nouveaux projets en élaborant une charte de bonne conduite pour les acteurs de la filière émergente de l’agrivoltaïsme », rappelle Sun’Agri.

Un premier démonstrateur agrivoltaïque de Sun’Agri est en service depuis 2018 au domaine viticole de Nidolères à Tresserre, dans les Pyrénées-Orientales, où 7,5 hectares de friches viticoles ont été aménagés en viticulture raisonnée avec trois cépages différents : Marselan, Chardonnay et Grenache blanc.

Dans le cadre du dernier appel d’offres innovation lancé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), 39 projets avaient été retenus totalisant une puissance de 104 MWc, dont 40 MWc correspondaient à des projets agrivoltaïques. Pour l’ensemble de ces projets, un tarif moyen de 82,8 €/MWh a été atteint.