Test grandeur nature de Vehicle-to-Grid dans le Gard dès l’automne

Share

Le V2G permet d’utiliser les véhicules électriques pour alimenter un bâtiment, un quartier ou le système électrique dans sa globalité en fonction des besoins. Intégrée dans un dispositif de stockage et de pilotage de la charge, la technologie permet de limiter l’impact du véhicule électrique sur le réseau et même d’en faire un atout lors des pics de consommation.

L’objectif est de tester à grande échelle un service de pilotage de bornes de charge bidirectionnelles V2G, à l’automne 2020 dans le Gard. Des bornes intelligentes embarqueront la technologie DREEV produite par EDF et la start-up californienne NUVVE. Elles permettront d’alimenter une flotte de 100 berlines compactes Nissan Leaf 100% électrique réparties chez une dizaine d’industriels, soit l’équivalent d’une centrale de production de 1 MW.

Le « smart charging » désigne les technologies visant à optimiser la charge ou la décharge d’un véhicule électrique de façon efficace et économique. Flexitanie s’inscrit dans le cadre du dispositif régional Contrat d’Innovation, un projet innovant reposant sur la technologie V2G. Cette nouvelle technologie permet à DREEV d’utiliser les batteries des voitures électriques en stationnement comme solution de stockage d’énergie pour alimenter un véhicule ou un bâtiment.

Ce projet se fera en partenariat avec Derbi, Leader Occitanie, Avere et la CleanTech Vallée.

« Le couplage des batteries aux réseaux V2G permettra la participation des véhicules électriques pour le stockage de l’électricité et notamment issue des énergies renouvelables » explique Jean-Michel Bouat, président de l’Avere Occitanie dans un communiqué publié à cette occasion.

Les partenaires se donnent pour ambition de faire de la région Occitanie un terrain pionnier pour déployer à grande échelle cette technologie en France.

« Avec le lancement de ce projet inédit en France, c’est un tout nouveau modèle qui s’invente et s’expérimente sur le territoire régional. Ce projet V2G est aussi une réponse concrète à notre ambition d’être la première région à énergie positive d’Europe où la mobilité électrique est repensée pour mieux intégrer les énergies renouvelables » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...