Accord Engie-ArianeGroup en faveur de l’hydrogène renouvelable liquéfié

Share

Engie et ArianeGroup mettent ainsi à profit leurs expertises et leurs technologies de pointe dans l’hydrogène pour élaborer et tester la technologie de liquéfaction optimisée avec le développement d’un liquéfacteur d’hydrogène sur le site industriel d’ArianeGroup à Vernon (Eure). Il s’agit également de développer ensuite une offre de produits et de services sur la chaîne de l’hydrogène liquéfié, en priorité pour les applications maritimes et fluviales.

Dans un communiqué commun publié à cet effet, les deux entités rappellent qu’ArianeGroup maîtrise les systèmes de propulsion fondés sur l’hydrogène liquide et les infrastructures sols associées depuis plus de 40 ans grâce à l’aventure Ariane. A ce titre, il emploie plus d’un millier de personnes en France et en Allemagne travaillant quotidiennement sur les technologies hydrogène. En outre, ArianeGroup opère sur son site de Vernon (Eure) le plus grand centre d’essais hydrogène en Europe.

Engie mettra de son côté ses compétences dans le domaine des gaz liquides au service de ce programme de recherche et développement ambitieux. L’objectif est d’élaborer des solutions technologiques qui permettront de viabiliser l’utilisation de l’hydrogène liquide et d’offrir des solutions innovantes et intégrées à ses clients du secteur du transport lourd et longue distance. En outre, Engie est déjà engagé dans le développement de solutions à base d’hydrogène renouvelable pour le transport intensif. Le groupe collabore avec le leader mondial de l’industrie minière, Anglo-American, pour développer le premier camion de transport minier fonctionnant à l’hydrogène renouvelable. Par ailleurs, Engie a été le premier à alimenter en hydrogène renouvelable le train régional de passagers d’Alstom lors de tests aux Pays-Bas.

L’hydrogène renouvelable liquéfié doit permettre de faire face aux contraintes particulières de stockage et d’autonomie de secteurs tels que le maritime, le ferroviaire, voire l’aéronautique.

André-Hubert Roussel, directeur général d’ArianeGroup indique dans le communiqué : « A l’heure où l’hydrogène devient un élément clé des plans de relance en France, en Allemagne et pour le Green Deal européen, nous sommes impatients d’engager des projets concrets avec nos partenaires industriels ainsi qu’avec les collectivités locales et les acteurs institutionnels. Les innovations en cours dans le secteur des lanceurs, comme le moteur ultra-bas coût Prometheus, vont encore accélérer la capacité d’ArianeGroup de rendre accessible à tous des technologies et solutions hydrogène 100% européennes. »

De son côté, Claire Waysand, directrice générale par intérim d’Engie, précise : « L’hydrogène renouvelable est à la fois une composante indispensable du mix énergétique et un des outils industriels clés pour réussir la transition vers la neutralité carbone. Le plan de relance français, qui soutient fortement le développement de l’hydrogène, tout comme le Green Deal européen, montrent le rôle crucial du développement de l’hydrogène dans la transition énergétique. Engie développe des solutions hydrogène renouvelable avec nos partenaires pour les utilisations industrielles, la mobilité et l’énergie. »

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...