Enoé lance sa première collecte pour accompagner son développement

Share

Afin de poursuivre son développement, le producteur indépendant d’énergies vertes Enoé ambitionne de construire et exploiter un portefeuille de centrales d’énergies renouvelables à hauteur d’au moins 1 GW d’ici 2027. Pour y parvenir, l’entreprise créée en 2010 a lancé sur la plateforme Lendosphere une collecte d’un million d’euros. A ce jour, 49 500 euros, venant de 84 prêteurs, ont été réunis. Cette opération, qui pourra être relevée à 2 millions d’euros en fonction de la dynamique, est la première de quatre programmées avec le groupe. Les trois autres campagnes se succèderont jusqu’à début 2022, pour un objectif global de 5 millions d’euros. Elles viennent en complément des 9 millions apportés par les actionnaires historiques du groupe.

L’entreprise de 60 personnes dispose actuellement de 50 MWc de projets opérationnels ou en construction, et de 500 MWc de projets en développement pour lesquels le foncier est sécurisé. Souhaitant se positionner sur les marchés en forte croissance (Corporate PPA afin de sortir du cadre des subventions, agrivoltaïsme, optimisation des surfaces occupées pour la collectivité…), elle base sa stratégie sur deux piliers. Le premier vise le développement en interne de centrales solaires sur toiture et au sol. Dans cet axe de croissance interne, la société, qui a réalisé 9,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, a par exemple développé et mis en chantier plus de 100 projets solaires sur toitures. Son plan de développement prévoit l’installation de centrales solaires sur 150 bâtiments supplémentaires en 2022, puis sur 200 nouvelles toitures en 2023. Sur ce segment de marché, « le taux de réussite des projets développés par le groupe Enoé est supérieur à 90 % », écrit l’entreprise.

Parmi les grands projets au sol développés, elle compte aussi celui porté dans le cadre du projet « greensheep » dans la région de Limoges : plus de 200 hectares ont été sécurisés et les études d’impacts sont finalisées. Le dépôt de permis de construire de 100 MWc est prévu au 4ème trimestre 2021.

Enoé mise d’un autre côté sur la croissance externe et l’acquisition de projets solaires à tous stades de développement. Parmi eux, elle a obtenu les droits à construire d’un projet d’ombrières de parking de grandes tailles (2 MWc) auprès d’un développeur début 2021 et contractualisé en juin 2021 un second projet avec ce même développeur pour une opération portant sur des ombrières et des bâtiments pour un total de 10 MWc, qui seront construits début 2022. Une troisième opération portant sur 30 MWc est actuellement en discussion.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...