CVE en voie de réunir 8 millions d’euros en financement participatif sur Lumo

Share

CVE fait appel au financement participatif pour accélérer son développement et atteindre son objectif de 2,3 GW de puissance d’ici 2025. Le producteur français d’énergie renouvelable lance la seconde tranche de sa campagne de financement « Vision 2025 » destinée à récolter 8 millions d’euros sur la plateforme Lumo, soit le montant maximum de financement participatif prévu dans son plan de financement

Les investisseurs potentiels ont jusqu’à mi-novembre pour prendre part à la collecte qui a été lancée le 15 septembre avec l’objectif d’atteindre les 3,842 millions d’euros. La première tranche de collecte, proposée en juin 2021, avait été bouclée à 4,158 millions d’euros avec 863 investisseurs. Elle a représenté un record pour la plateforme de financement Lumo, aussi bien en nombre de participants qu’en montant collecté.

Pour CVE, cette campagne de financement participatif représente le premier tour de table depuis sa levée de fonds conséquente de 2020 où le groupe avait récolté 100 millions d’euros en fonds propres et quasi fonds propres auprès du gestionnaire de placement Intermediate Capital Group (IGC). L’objectif est de financer l’accélération de la croissance prévue par le producteur français.

En effet, CVE a augmenté de 59% sa capacité de production en 2020 et multiplié son volume de parc par dix depuis 2015. Il ambitionne de multiplier par cinq sa capacité installée en France et à l’international en donnant la priorité au solaire. La capacité photovoltaïque du groupe en France devrait ainsi passer de 448 MWc en 2020, à 372 MWc en 2022 pour atteindre les 887 MWc d’ici 2025. A date, CVE affirme avoir sous son giron 235 sites solaires en exploitation et construction dans l’hexagone.

CVE veut aussi utiliser l’enveloppe de financement pour étendre son périmètre géographique avec un objectif de plus de 50% d’activité à l’international à 2025 et développer ses activités de biogaz (25%) et d’hydro-électricité. L’autoconsommation et les PPA font également partie de ses perspectives de développement. Début septembre, il avait notamment mis en service une centrale solaire au sol dont l’électricité était pour la première fois destinée à un client final (la SNCF) et non un fournisseur d’électricité.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.