Le fabricant sud-coréen Hanwha Q Cells finalise le rachat de RES France

Share

Le développeur RES vient d’annoncer dans un communiqué que la vente de ses activités françaises de développement et de construction à Hanwa Q Cells est officielle. La branche française de RES conserve ses activités de service, soit la gestion d’actifs, l’exploitation et la maintenance de parcs EnR. Le groupe britannique a d’ailleurs annoncé vouloir continuer à investir sur ce périmètre dans son portefeuille français qui compte actuellement plus de 800 MW d’actifs éoliens et solaires sous gestion.

Avec les fonds issus de la cession, RES veut développer ses activités à l’étranger, sachant que le groupe gère actuellement environ 7,5 GW d’actifs opérationnels dans le monde. En France, il continuera de travailler avec son acheteur pour fournir sa gamme de services sur les sites en développement et notamment pour le portefeuille de projets solaires flottants déployés sur le territoire.

De son côté, Hanwa double son portefeuille de projets en développement en Europe à environ 10 GW et de diversifie son offre dans l’éolien, aux côtés du solaire. Au rappel, le conglomérat sud-coréen agit via sa filiale Hanwa Solutions qui est née, en janvier 2020, de la fusion de Hanwha Chemical et de Hanwha Q Cells. En effet, en avril 2012, l’industriel sud-coréen avait mis la main sur l’entreprise allemande de panneaux solaires Q Cells à la suite de sa faillite déclarée.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...