Inauguration de la première centrale solaire flottante d’Afrique du Nord

Share

Le groupe Qair, producteur indépendant d’électricité français (IPP), a inauguré le 25 juin une centrale solaire flottante, située dans la région des Berges du Lac de Tunis. Il s’agit du premier projet de ce type en Tunisie et dans toute l’Afrique du Nord. Elle est dotée « d’une puissance nominale de 200 kWc, soit l’équivalent de la consommation de 130 ménages tunisiens, permettant une réduction d’émission de CO2 estimée à 120 tonnes par an », souligne un communiqué de l’ambassade de France en Tunisie.

La centrale dispose de 635 panneaux solaires répartis sur une surface 2400 m². L’énergie produite sera vendue à la Société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg) et alimentera le réseau national tunisien. Cette réalisation est le fruit de la coopération franco-tunisienne.

« Ce projet financé par la coopération française (FASEP) permet de démontrer l’intérêt du solaire flottant dont le potentiel est important en Tunisie, souligne Jérôme Billerey, directeur général de Qair France à pv magazine France. C’était important de participer à ce développement dans un continent dont les besoins électriques sont immenses ».

Ce projet pilote a été soutenu à hauteur de 500 000 euros par Business France Tunisie et financé par le Fonds d’études et d’aide au secteur privé (Fasep), un mécanisme de financement de la Direction générale du Trésor français, dans le cadre de l’appel à projet “Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique” lancé par le ministère de l’Économie et des Finances français en 2019. Par ailleurs, la réalisation de ce projet pilote est accompagnée d’une étude qui précise le potentiel tunisien dans ce secteur d’activité propice au climat du pays.

Ce projet pilote témoigne d’un changement qui opère actuellement en Tunisie. Business France constate ainsi une accélération du développement des énergies renouvelables dans le pays. Les autorités tunisiennes souhaitent accroitre la production d’énergies vertes offshore dans laquelle s’inscrit directement ce projet pilote. Le pays a pour objectif de porter les énergies renouvelables à 30 % de son mix énergétique d’ici 2030, même si cet effort nécessite d’être davantage soutenu par l’Etat.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...