Une éolienne sans pale vise à concurrencer l’énergie solaire sur les toits

Share

D’après pv magazine USA

Une nouvelle unité d’énergie éolienne sans pale, brevetée par Aeromine Technologies, a obtenu un financement de série A de 9 millions de dollars (8,3 millions d’euros) pour accélérer le déploiement de sa technologie innovante. L’unité d’énergie éolienne évolutive peut produire 50% d’énergie en plus que l’énergie solaire sur le toit au même coût, a déclaré la société.

La technologie d’Aeromine est principalement conçue pour être installée sur le bord d’un grand toit, comme celui d’un immeuble d’habitation, d’un grand magasin, d’une usine ou d’un entrepôt, face à la direction prédominante du vent. La technologie tire parti de l’aérodynamisme, comme les profils d’une voiture de course, pour capter et amplifier le flux d’air de chaque bâtiment. L’unité nécessite environ 10 % de l’espace requis par les panneaux solaires et produit de l’énergie 24 heures sur 24, tant que le vent souffle.

Veriten, une société de recherche, d’investissement et de stratégie dans le domaine de l’énergie, a dirigé le tour de table, avec la participation de Thornton Tomasetti. La société a déclaré avoir reçu près de 11 000 demandes de renseignements de la part de plus de 6 500 entreprises et dispose actuellement d’une réserve de 400 projets qualifiés. Ses clients se trouvent principalement dans les secteurs de l’industrie, de la logistique, de l’automobile, du commerce et du gouvernement.

Aeromine a déclaré que, contrairement aux éoliennes conventionnelles qui sont bruyantes, visuellement intrusives et dangereuses pour les oiseaux migrateurs, le système breveté est visuellement immobile et pratiquement silencieux. De plus, contrairement aux grands parcs éoliens centralisés sur terre ou en mer, les systèmes peu encombrants sont montés sur les toits, ce qui rapproche l’énergie des lieux où elle est nécessaire et réduit le besoin d’une infrastructure de transmission coûteuse sur de longues distances.

« L’énergie distribuée est un élément clé et de plus en plus stratégique d’un mix énergétique en pleine évolution, explique Maynard Holt, fondateur et directeur général de Veriten. Nous pensons que l’innovation en matière d’énergie distribuée jouera un rôle essentiel en aidant les entreprises à répondre à leur besoin d’électricité fiable à un prix raisonnable et à leur désir de disposer d’une énergie à faible impact ».

Chaque unité pèse un peu plus de 400 kg, peut résister à des vents de 190 km/h et peut être transformée en modèles résistants aux ouragans, qui peuvent résister à des vents de 250 km/h. Le système de générateur Aeromine est un système rotor/stator de pointe avec un générateur à aimant permanent de 5 kW.

Une installation typique consiste à connecter 10 unités ou plus, ce qui ajoute 50 kW à la capacité d’un toit. La production d’électricité d’un système de 10 unités de 50 kW varie considérablement. Aeromine a indiqué qu’un toit d’une hauteur de 5 mètres et une vitesse moyenne du vent de 4,5 mètres par seconde produiraient environ 20 000 kWh par an, tandis que le même système de 10 unités sur un toit d’une hauteur de 15 mètres avec une vitesse moyenne du vent de 8 mètres par seconde produirait plus de 150 000 kWh par an.

Aeromine a précisé à pv magazine USA que « le prix est en ligne avec les systèmes d’énergie solaire commerciale en toiture dont les tarifs sont comparables ». L’entreprise prévoit d’introduire une solution commerciale sur les marchés européen et nord-américain en 2025. « La technologie brevetée d’Aeromine apporte les performances de l’énergie éolienne au marché de la production d’électricité sur site, en atténuant les contraintes liées aux éoliennes en rotation », a déclaré David Asarnow, directeur général d’Aeromine.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.