[9e Colloque National Photovoltaïque] Le refonte du S21 s’invite à la dernière minute

Share

En proposant, à quelques jours seulement du 9e Colloque National Photovoltaïque, de refondre l’arrêté S21 fixant les conditions d’achat de l’électricité produite par les centrales de moins de 500kWc, la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) n’aurait pas pu mieux s’y prendre  pour entamer le moral des organisateurs et participants de l’événement, initié par le Syndicat des énergies renouvelables. En invité, non désiré, le S21 fera naturellement parler de lui, au détriment d’autres questions mises en discussion lors de différentes tables rondes thématiques.

Quelle est la situation du photovoltaïque en France, alors que la nouvelle feuille de route énergétique post 2030 n’est toujours pas finalisée ? Comment la filière peut-elle atteindre la production de 115 GWc qu’elle s’est fixée en 2035 ? Entre la libéralisation du foncier, la simplification des procédures et l’adaptation du raccordement aux réseaux électriques que cet objectif exige nécessairement, … Quid de notre stratégie industrielle nationale autour des futures gigafactories face à la compétition mondiale ? Comment répondre aux enjeux de l’emploi et de la formation ? De quelle manière renforcer la soutenabilité – environnementale, sociale et économique – du solaire photovoltaïque sur le long terme ?

Tandis que l’énergie solaire photovoltaïque reste la meilleure option pour produire de l’électricité dans le monde – avec une puissance installée qui devrait dépasser celle du gaz naturel en 2026 et du charbon d’ici 2027 – acteurs professionnels et institutionnels du solaire échangeront aujourd’hui sur tous ces sujets, pv magazine France se chargeant de vous en tenir informés depuis le Corum de Montpellier.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.