Le destin de l’hydrogène vert dépend des énergies renouvelables toujours moins chères – pour le moment

Share

En Australie, en Allemagne et au Japon, la production d’hydrogène vert pourra être compétitive sur le plan des coûts par rapport à l’hydrogène issu de combustibles fossiles d’ici 2030 – à condition que les prix de l’énergie renouvelable continuent de chuter ou que davantage de leviers politiques soient tirés.

Telle est la principale conclusion d’un rapport publié aujourd’hui par l’analyste écossais Wood Mackenzie, qui prévoit que la capacité de production d’hydrogène vert de 252 MW attendue dans le monde cette année passera à 3205 MW d’ici 2025.

Wood Mackenzie a mis l’accent sur l’urgence de produire un hydrogène « vert », à partir d’énergies renouvelables, non seulement pour proposer une alternative de stockage d’énergie pour stabiliser le réseau face aux centrales à combustibles fossiles, mais aussi en raison des émissions de CO2 extrêmement dommageables créées par la production d’hydrogène actuelle pour d’autres secteurs.

L’hydrogène étant requis pour le raffinage du pétrole, la sidérurgie et la production d’ammoniac et de méthanol, le pétrole et le gaz sont les principaux carburants utilisés dans sa création, en particulier en Chine et aux États-Unis.

Intensif en carbone

Wood Mackenzie a déclaré que l’hydrogène vert représentait moins de 1 % de la production mondiale de l’élément et que le secteur de la production d’hydrogène aurait émis 830 mégatonnes de CO2 en 2017, soit plus que l’empreinte carbone de l’économie allemande (797 Mt) ou celle du transport maritime mondial (677 Mt).

Le rapport prédit que l’intérêt pour l’hydrogène vert en Asie de l’Est et auprès des « acteurs internationaux » sera suffisant pour conduire à l’augmentation attendue de la capacité de production jusqu’en 2025 et qu’un déploiement accru fera baisser les coûts d’investissement.

Cependant, pour que l’hydrogène durable puisse concurrencer son équivalent en combustibles fossiles, les coûts des énergies renouvelables devront continuer à baisser rapidement. Par exemple, les prix des contrats d’achat d’énergie éolienne et solaire devraient passer de 53-153 $/MWh en Australie, en Allemagne et au Japon à environ 30 $/MWh pour créer des conditions équitables pour l’hydrogène vert sur ces marchés dans 11 ans.

Ben Gallagher, analyste principal chez Wood Mackenzie, a toutefois souligné que la version durable de l’élément pourrait être aidée par un soutien politique plus ambitieux, tel que la comptabilisation du carbone, ainsi que par la mise en place d’incitations aux services de flexibilité du réseau.

 

Article initialement paru dans pv magazine Global (en anglais)

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.