Plan « zéro émission » du secteur public britannique : le solaire et les pompes à chaleur en première ligne

Share

D’après pv magazine international.

Le National Football Museum d’Angleterre, une unité de démantèlement nucléaire, des hangars à avions et les Royal Botanical Gardens sont autant de sites qui vont être équipés de panneaux solaires dans le cadre d’une série de subventions accordées par le gouvernement britannique.

La dernière sélection de projets de décarbonisation du secteur public en Angleterre et en Écosse, qui a été mise à jour cette semaine, prévoit la mise en place de dispositifs solaires dans des projets pour une valeur d’environ 262 millions de livres sterling (328 millions de dollars). Dans ces projets, les systèmes solaires sont généralement installés aux côtés de pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques, qui remplacent les systèmes de chauffage alimentés par des combustibles fossiles.

La phase 3a du programme de financement gouvernemental prévoit l’installation de panneaux solaires sur des casernes de pompiers, des bâtiments de la police, le Musée national du football à Manchester et un site de déclassement nucléaire à Sellafield, dans le nord-ouest de l’Angleterre.

D’autres projets liés à l’énergie solaire seront financés sur un centre de tennis, un marché, des bâtiments appartenant à la Driver and Vehicle Licensing Agency, en ombrières de parking et sur des hangars d’avions. La liste comprend également des écoles, des hôpitaux, des centres communautaires, des chaudières à biomasse, des pompes à chaleur à eau, des technologies solaires thermiques et un site solaire au sol sur un terrain de sport désaffecté à Abingdon, dans l’Oxfordshire.

Les jardins botaniques royaux de Kew, à Londres, ont déjà obtenu 4,48 millions de livres sterling pour un projet qui comprend l’installation de panneaux solaires sur son laboratoire Jodrell, qui abrite les archives nationales de mycologie du Royaume-Uni.

Les subventions vont de 21 000 livres pour une pompe à chaleur à air destinée à remplacer une chaudière à kérosène au Berkshire College of Agriculture à 71,9 millions de livres pour Nottingham Hospitals NHS Trust, pour des pompes à chaleur à eau et à air dans deux hôpitaux.

Aucune des trois subventions accordées à l’Écosse ne concernait le solaire.

C’est le ministère des affaires, de l’énergie et de la stratégie industrielle du gouvernement britannique qui a publié la liste des lauréats.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...