Amea Power va construire une centrale de 50 MW en Côte d’Ivoire

Share

Amea Power a annoncé la signature d’un accord de concession avec le gouvernement ivoirien pour développer une centrale solaire à grande échelle dans le pays. En un mois, c’est ainsi le deuxième projet solaire à grande échelle qui se signe en Côte d’Ivoire, après l’annonce d’un projet de 37 MW à Boundiali en décembre dernier.

D’une puissance de 50 MW, le nouveau projet d’installation photovoltaïque va mobiliser un investissement total d’environ 60 millions de dollars (55,4 millions d’euros) et sera couvert par un accord d’achat d’électricité de 25 ans avec la Compagnie Ivoirienne d’Electricité, qui est responsable du réseau électrique national.

Amea Power n’a toutefois annoncé aucun agenda, ni de travaux, ni de mise en service.

Le projet sera intégralement développé par le groupe émirati dans la ville de Bondoukou qui se situe à la frontière avec le Ghana, à quelque 420 kilomètres au nord-est d’Abidjan.

Le communiqué relatif à l’opération précise que le parc photovoltaïque sera le premier projet mené par un producteur indépendant d’énergie solaire (IPP) en Côte d’Ivoire. Il sera construit dans le cadre d’un modèle dit “Build-Own-Operate and Transfer” (BOOT), un mécanisme de livraison dans lequel une entité gouvernementale accorde à un acteur du secteur privé le droit de financer, concevoir, construire, posséder et exploiter un projet pendant un nombre d’années déterminé.

Cet accord de concession s’inscrit dans la stratégie de développement du gouvernement ivoirien qui vise à porter la part des énergies renouvelables dans le mix de production électrique du pays à 42% d’ici 2030, conformément aux engagements pris à la COP21. Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la Côte d’Ivoire disposait de 13 MW de capacité solaire cumulée en 2021 – un chiffre à mettre en exergue avec une capacité totale de production d’environ 2,3 GW.

De son côté Amea Power continue de miser sur l’Afrique pour développer des projets à grande échelle. Le groupe a récemment annoncé l’extension de la centrale solaire Mohammed Bin Zayed au Togo (qui passera de 50 MW à 70 MW), en plus de la construction d’une centrale de 34 MW au Maroc, du lancement prochain des travaux pour la centrale de Kairouan en Tunisie et de la finalisation d’un parc photovoltaïque de 27 MW au Burkina Faso. Il a également déclaré être en phase de développement pour un projet solaire au Mali.

Au total, le groupe dit disposer d’un portefeuille d’énergie propre (éolien, solaire, stockage et l’hydrogène vert) en développement de 6 GW dans 20 pays.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Enphase lance en France sa batterie domestique en 5 kWh
09 juillet 2024 Basée sur la chimie lithium fer phosphate (LFP), celle-ci dispose d'une capacité totale d'énergie utilisable de 5 kWh, de six micro-onduleurs IQ8D-BAT...