Skip to content

Côte D'Ivoire

Appel à manifestation d’intérêt pour deux centrales solaires en Côte d’Ivoire (60 MWc au total)

Avec le soutien d’IFC Advisory, dans le cadre de l’initiative de la Banque mondiale, Scaling Solar, l’État ivoirien représenté par le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie entend inviter des sociétés ou consortium de développement provenant du secteur privé à participer à un processus de sélection compétitif d’un ou plusieurs producteur(s) indépendant(s) d’électricité (IPP) pour la conception, le financement, la construction, l’installation, la mise en service et l’exploitation de deux centrales photovoltaïques d’une capacité installée totale cumulée anticipée d’au moins 60 MWc situées à Laboa et Touba en Côte d’Ivoire.

10 projets innovants sélectionnés par l’Ademe et l’AFD pour favoriser l’accès à l’énergie durable en Afrique

L’Ademe et l’Agence française de développement (AFD) ont annoncé les résultats de l’appel à projets « Solutions innovantes pour l’accès à l’énergie durable hors réseau » (SolInAE) lancé en septembre dernier. Les dix projets lauréats proposent des solutions pour remédier à la vulnérabilité énergétique dans différents pays d’Afrique. Ils recevront un appui technique et un soutien financier de 1,6 million d’euros.

Côte d’Ivoire : Crédit Agricole lance un véhicule de financement en soutien au solaire hors réseau

Un projet pilote de titrisation initié par Crédit Agricole CIB et Fondation Grameen Crédit Agricole (cofondée avec le Professeur Yunus, Prix Nobel de la Paix) a vu le jour en Côte d’Ivoire, signale un communiqué de la banque hier lundi. Il vise à lutter contre la précarité énergétique en finançant la fourniture d’équipements solaires individuels hors réseau à des populations principalement rurales en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire reçoit l’aide de la Banque mondiale pour 60 MW d’énergie solaire

Le pays africain a rejoint le programme Scaling Solar de la Banque mondiale. Deux centrales photovoltaïques seront situées à Touba et à Laboa, dans le nord-est du pays.

La Côte d’Ivoire prévoit 42 % d’énergie renouvelable dans son mix énergétique à l’horizon 2030

Les assises portant sur la validation des textes relatifs à la stratégie pour le développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie ont été clôturées : le gouvernement souhaite que le mix énergétique soit composé à 42 % d’énergie renouvelable d’ici 2030.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close