Une tuile solaire gris foncé avec un rendement de 17,5%

Share

La société britannique Roof Tiles Technology Ltd a mis au point une tuile solaire dotée de cellules solaires monocristallines Perc qui, selon elle, ressemble à une tuile de béton standard et convient aux toits neufs ou rénovés.

La tuile plate gris foncé BiSolar a une puissance de 18 W et un rendement de 17,5%, selon le fabricant. « Pour chaque mètre carré, 9,7 tuiles sont nécessaires, avec une puissance totale atteignant 175 W », indique le fondateur et co-directeur de l’entreprise, Antonio Lanzoni, à pv-magazine. « Les solutions que nous avons trouvées sont brevetées et offrent une forte protection au produit ».

Le dispositif est constitué d’un panneau de verre gravé par PV, fixé sur une tuile de béton, et comporte des cellules solaires d’un fabricant chinois « bien établi en Europe », dont le rendement est de 22 %, précise M. Lanzoni. Chaque tuile comprend une douzaine de cellules de 139 sur 52,92 mm.

Le produit est garanti 25 ans, mesure 445 x 330 mm et pèse 6 kg, le dispositif photovoltaïque pesant 1,2 kg et comprenant 3 mm de verre trempé satiné.

Prix

Selon M. Lanzoni, une installation de tuiles BiSolar est 25% à 30% plus chère qu’une installation photovoltaïque standard en toiture. « Mais c’est beaucoup mieux », insiste le fondateur de l’entreprise, qui ajoute que les coûts d’installation de BiSolar sont moins élevés que ceux des panneaux « classiques ». « Les tuiles BiSolar peuvent être posées par un couvreur comme une tuile de toit normale, car elles peuvent être facilement raccordées via de simples connecteurs MC4 situés sous le panneau solaire », précise M. Lanzoni.

La société a commencé à commercialiser le produit à la fin de l’année dernière, mais la crise de Covid-19 a ralenti les opérations ces derniers mois. « Cependant, nous fournissons maintenant à un certain nombre de partenaires potentiels les premières toitures pilotes dans quelques pays », indique M. Lanzoni.

Roof Tiles Technology veut pénétrer de nouveaux marchés et serait en pourparlers avec des entreprises de l’industrie de la construction et de la toiture pour établir des installations de production en dehors du Royaume-Uni. « Les partenaires potentiels bénéficieront [du] droit exclusif d’utiliser notre brevet, d’une chaîne d’approvisionnement établie et d’une assistance technique, du processus d’assemblage à l’installation de la toiture », ajoute M. Lanzoni.

Le fondateur de l’entreprise affirme que les installations BiSolar surpassent les toits équipés de tuiles conventionnelles dans le test Wind Driven Rain – qui évalue l’impact des précipitations sur les appareils – et il ajoute que le produit pourrait à l’avenir devenir moins cher et offrir de meilleures performances.

Fabrication

Lanzoni rappelle que le processus pour breveter le produit a été lancé il y a un an et que le premier examen de la tuile BiSolar a eu lieu. Le brevet exige la combinaison du photovoltaïque avec une tuile en béton qui n’altère pas cette dernière structure et ne permet pas la pénétration de l’eau. Le produit doit également avoir une couleur définie reconnue pour le vernis, le revêtement en poudre et les plastiques, sans effet de bleuissement.

« Les panneaux PV sont automatiquement collés sur la surface de la tuile dans une position très précise définie par une ligne robotisée », précise M. Lanzoni à propos du processus de production. « Les joints sont fixés sur trois côtés des panneaux PV ».

Roof Tiles Technology a conçu une ligne de production d’une capacité annuelle de 18 MW et M. Lanzoni signale que l’équipement ferait partie du « paquet » offert aux partenaires souhaitant fabriquer des tuiles BiSolar.