ecoligo poursuit le développement du solaire en tant que service en Afrique avec un nouveau prêt

Share

La startup allemande ecoligo poursuit son développement en Afrique. Elle vient d’obtenir un prêt de 5 millions d’euros auprès de l’investisseur à impact social néerlandais Oikocredit pour accélérer le déploiement de ses solutions « solaire en tant que service » pour les entreprises commerciales et industrielles des marchés émergents.

Dotée de cette nouvelle enveloppe, la jeune pousse envisage d’équiper une nouvelle quinzaine d’entreprises et d’organisations au Ghana et au Kenya. Les détails relatifs aux futurs clients et aux dimensions des installations solaires n’ont pas été communiqués, mais les nouveaux projets s’ajouteront au portefeuille actuel d’ecoligo qui a, à ce jour, installé et mis en service quelque 58 systèmes solaires pour un total de 19,2 MW répartis entre 41 entreprises et organisations non gouvernementales. D’après l’entreprise, 71 autres installations d’une capacité de 41,7 MW sont en développement.

« Avec le soutien d’Oikocredit, ecoligo continuera à se développer et à accroître son impact social pour soutenir les PME et les ONG. Grâce à d’importantes économies de coûts, les PME et les ONG pourront sécuriser davantage d’emplois dans les communautés locales tout en réduisant leur empreinte carbone », s’est réjouit Siebren Wilschut, responsable des investissements chez Oikocredit dans un communiqué.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...