Une technologie de stockage par liquéfaction de CO2 pour les systèmes EnR raccordés

Share

La société italienne Energy Dome construit et commercialise des systèmes de stockage par liquéfaction de CO2. Lauréat du concours technologique Bloomberg New Energy Finance (BNEF) Pioneers 2022 dans la catégorie « fournir une énergie zéro émission 24 heures sur 24 », l’entreprise affirme que l’intégration de son dispositif sur des projets de stockage d’énergie permet de réduire les coûts en comparaison avec les installations qui utilisent des batteries lithium-ion.

C’est le pari qu’a fait Ansaldo Energia, le constructeur italien de centrales électriques, qui vient de signer un accord de licence pour l’utilisation de la technologie de stockage d’énergie par CO2 sans émission détenue par Energy Dome et baptisée CO2 Battery.

Basée sur la compression et la détente du CO2, cette méthode de stockage présente un cycle de charge/décharge en boucle fermée qui permet de stocker et envoyer de l’énergie renouvelable sur le réseau sur des périodes de 4 à 24 heures. Dans le détail, le dispositif est basé sur un cycle thermodynamique qui piège le dioxyde de carbone entre ses phases gazeuse et liquide. Le procédé comprend un mode de charge, dans lequel le CO2 est prélevé dans un gazomètre atmosphérique (le Dôme), comprimé puis stocké sous pression et à température ambiante à l’état liquide. Lorsque de l’énergie doit être libérée, le CO2 est évaporé et détendu dans une turbine, puis renvoyé dans le gazomètre atmosphérique.

Visualisation du procédé du système de stockage d’Energy Dome (CO2 Battery) en mode charge.

Image : Energy Dome

En mode de charge, l’énergie peut être absorbée par le réseau et stockée pour une utilisation ultérieure sous forme de CO2 liquide. Selon Energy Dome, « ce principe de fonctionnement est idéale pour stocker de l’énergie pendant les périodes où l’énergie produite à partir du réseau est disponible à faible coût ».

Avec la signature de l’accord de license, Ansaldo Energia envisage d’intégrer le dispositif d’Energy Dome dans la trentaine installations de stockage d’énergie qu’il prévoit de développer au cours des cinq prochaines années en Italie, en Allemagne, au Moyen-Orient et en Afrique.

L’accord prévoit également la licence de commercialisation de la technologie Energy Transition Combined Cycle (ETCC) qui combine la technologie initiale avec des turbines à gaz. Ledit dispositif utilise les mêmes ressorts que la batterie au CO2, mais la chaleur externe provenant de l’échappement de la turbine à gaz s’ajoute au procédé au moyen d’une chaudière.

Dans le communiqué relatif à l’opération, les deux sociétés ont déclaré vouloir commencer la construction des premières usines commerciales ETCC et CO2 Battery d’ici le début de 2023 : Ansaldo Energia fournira l’EPC clé en main, y compris les garanties de performance, sur la base du Front End Engineering Design (FEED) développé par Energy Dome.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.