Urbasolar et GazelEnergie signent un PPA avec le groupe ADP

Share

Le Groupe ADP, opérateur aéroportuaire international basé à Paris, a signé un PPA (power purchase agreement) de 21 ans avec le fournisseur français de gaz et d’électricité GazelEnergie et le développeur de projets solaires Urbasolar pour l’alimentation de ses trois aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Orly et Le Bourget.

L’électricité sera fournie par trois nouvelles centrales solaires qu’Urbasolar est en train de construire dans les départements du Gard, du Var et de la Charente et qui seront mis en service en 2021.

Avec une production annuelle totale attendue de 47 GWh, les trois installations couvriront 10 % des besoins d’électricité des trois aéroports parisiens, a indiqué le Groupe ADP dans un communiqué, un volume qui correspond à la moitié des besoins en éclairage.

« La prochaine étape consistera à produire vert nous-même une partie de notre consommation, comme nous le faisons déjà pour nos besoins en chaleur. Nous préparons dès à présent l’intégration du solaire photovoltaïque sur de nouveaux projets d’infrastructures : parkings, bâtiments immobiliers, ainsi que sur notre projet de Terminal 4 », a déclaré le directeur général exécutif de la société, Edward Arkwright.

Le développement des PPA solaires en France

« 2020 sera l’année d’un nouvel élan pour le développement de la technologie photovoltaïque en France avec la multiplication des contrats de fourniture d’électricité solaire dit PPA et Urbasolar est particulièrement fier de la confiance accordée par Groupe ADP au groupement constitué avec GazelEnergie », a souligné Arnaud Mine, le président d’Urbasolar.

Le Groupe ADP avait annoncé son intention de travailler avec des fournisseurs d’énergie renouvelable dans le cadre d’un modèle PPA privé pour répondre en partie à ses énormes demandes énergétiques en août 2018.

À ce jour, l’accord signé par ADP avec Urbasolar et GazelEnergie est le cinquième PPA lié à un projet d’énergie solaire en France, permettant de franchir la barre des 200 MW de capacité de production en contrat de gré à gré.

Fin 2019, Engie a signé un tel accord pour une centrale solaire de 18 MW qu’il prévoit de construire à Fanjeaux, dans l’Aude, dans le sud de la France. Quelques jours plus tôt, la banque Crédit Mutuel Alliance Fédérale et le développeur solaire Voltalia annonçaient la signature d’un contrat d’achat d’électricité sur 25 ans pour un parc solaire de 10 MW.

Plus tôt dans l’année 2019, Voltalia avait également signé un PPA avec le Groupe Boulanger pour la fourniture d’électricité d’un projet solaire de 5 MW, puis, un mois plus tard, avec la SNCF pour un volume de 143 MW.

Le groupe La Poste pourrait annoncer la signature d’un PPA en 2020 ; le groupe qui a lancé un appel d’offres en septembre dernier, vient d’ouvrir une consultation sur l’aspect conseil.