Un groupe d’acteurs français se réunit pour la valorisation des déchets solaires en Afrique

Share

Le fabricant de kit solaire Lagazel a organisé, au début du mois de juillet, un événement réunissant plusieurs acteurs français du secteur de l’électrification rurale en Afrique autour de son nouveau pan d’activité qui consiste à la valorisation des déchets issus de l’industrie solaire. La PME française a en effet, à cette occasion, présenté les résultats de son projet déployé au Burkina Faso qui met en oeuvre des activités de collecte, de test et de reconditionnement des batteries et des panneaux solaires usagés afin de leur donner une seconde vie.

Fruit d’une collaboration avec le CEA-Liten et des chercheurs de l’INES, l’initiative a été lancée en 2021 avec le soutien du Fonds d’études et d’aide au secteur privé (FASEP) du Ministère de l’Economie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique qui aide les entreprises françaises à se développer à l’international.

Selon Lagazel, près d’une demi-tonne de batteries a déjà été collectée au sein de son atelier burkinabé de Dédougou. “Les processus de test et de reconditionnement ont été validés et des équipements low-tech adaptés au contexte africain ont été mis au point, précise la PME dans son communiqué. Le déploiement des équipements est en cours pour démarrer l’industrialisation au Burkina Faso.” A ce jour, le démonstrateur se développe au Burkina Faso en partenariat avec l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE). Dans les cinq prochaines années, Lagazel ambitionne de le reproduire dans plusieurs autres pays d’Afrique.

La rencontre organisée le mercredi 7 juillet dernier par Lagazel autour des questions de valorisation et recyclage des déchets de l’industrie solaire a réuni une quinzaine d’organisations et d’entreprises françaises parmi lesquelles Total Energies, Myjoulebox, Qotto, Benoo Energies, Electriciens sans Frontières, la fondation Energies pour le Monde, Entrepreneurs du Monde ou encore l’association environnementale Geres. Des clusters et des pôles de compétitivité comme Tenerrdis et le pôle de recherche technologique régional des Hauts-de-France Medee ont également pris part aux conversations.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...